Senejournal - Toute l'actualité du Sénégal

Serigne Modou Bousso Dieng sur l’interdiction du voile à la JA: «Les musulmans ont tort 2 fois…»

Le coordonnateur de la Confédération internationale des familles religieuses (Cifar), Serigne Modou Bousso Dieng, indexe les « musulmans » dans l’affaire dite de l’interdiction du voile à l’Institution Sainte Jeanne d’Arc (Isja).

 
Couper la poire en deux. Voila ce qu’a fait Serigne Modou Bousso Dieng dans cette affaire de voile qui défraie la chronique. Une façon de vite situer la responsabilité entre les parents d’élèves et les dirigeants de l’Institution Sainte Jeanne d’Arc (Isja). « C’est très paradoxal de la part des sois-disant musulmans« , a-t-il dit dans l’émission Rfm matin, se demandant comment les parents d’élèves ont accepté d’envoyer les enfants dans cet établissement, tout en sachant les principes qui y valent.

Ils ont tort 2 fois
Embouchant la même trompette, le marabout précise qu’ils (Ndlr: les musulmans) ont tort deux fois – et d’avoir voulu imposer leur propre principe et d’avoir laissé de côté les écoles musulmanes pour envoyer leurs enfants ailleurs -.

Education
C’est à croire que le marabout a été à bout des nerfs. Le coordonnateur de la Confédération internationale des familles religieuses (Cifar) d’interroger l’éducation d’aujourd’hui, comparée aux enseignements. « On ne peut pas être musulman et envoyer, pour son éducation, ses enfants chez d’autres personnes avec qui, on ne partage pas la même religion« , clame Serigne Modou Bousso Dieng, ajoutant que le Prophète Mouhammad (SAW) l’interdisait.


Source: Senego.com


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.