Senejournal - Toute l'actualité du Sénégal

MADIAMBAL DÉMONTE LA BBC : « Le reportage de BBC est tendancieux… Je trouve curieux que Kosmos Energy n’ait pas eu droit à la parole, tout comme l’ITIE… Un reportage ne commence pas par un commentaire »

Pour Madiambal Diagne, ”le reportage de BBC est tendancieux”, malgré le respect qu’il accorde à ce médias anglais généralement connu pour son travail rigoureux. L’invité du Grand Jury de ce dimanche, tentera de démonter pièces par pièces le documentaire qui, selon lui, a causé d’énormes entorses aux règles édictées pour un reportage qui se veut impartial.” Ce reportage est attaquable”, dira-t-il avant de donner son argumentaire.

Pour lui, la journaliste n’a fait que sélectionner les interventions qui pouvaient le plus assaisonner son reportage dans le sens qu’elle a choisi de le dérouler, préférant complètement ignorer certaines entreprises et personnes, pourtant interrogées. ” Quels sont  les acteurs de ce méli-mélo ? C’est Aliou Sall, c’est British Petroleum,  c’est Franck Timis, c’est Macky Sall. Il y a eu une partie importante qui a manqué dans ce reportage. C’est qui ? C’est Kosmos Energy. Franck a vendu à Kosmos Energy qui a vendu à BP. C’est la réalité des faits. Je trouve curieux que Kosmos Energy qui est au cœur de cette affaire ne soit pas apparue dans le reportage.  Pas un mot sur Kosmos Energy. J’ai eu l’explication quand Kosmos Energy a estimé devoir faire un communiqué pour s’étonner que la BBC l’avait interrogé et qu’il lui avait soumis des éléments de réponse pour parler de la transparence dans les  transactions … Et si vous interrogez une partie qui vous donne des éléments de réponse pour justifier sa procédure, vous rendez compte dans ce reportage sans lui donner la parole, c’est qu’il y’a un problème et que c’est délibéré de ne pas faire mention de son point de vue. Je crois que c’est une faute professionnelle. On a ignoré totalement Kosmos Energy.” Il poursuit : ”La BBC a interrogé au Sénégal  des gens qui se sont prononcés sur ces questions. Pas un mot dans ce reportage. ”

Madiambal Diagne de relever une faute professionnelle gravissime, intolérable en matière de reportage. ” BBC a présenté des populations pauvres du Sénégal. Et on a dit que ces populations auraient pu sortir de la misère si ces milliards de dollars donnés à Franck Timis étaient retournés au Sénégal… Est-ce que vous avez vu un baril de pétrole sortir ici. Panorama ne permet pas de commentaire, il donne des faits. Ce reportage a commencé par un commentaire. Professionnellement, il y a une faute. ” Il ajoute, dans la foulée, une autre faute professionnelle qui paraît, à ses yeux, comme étant un grotesque mensonge doublé de mauvaise foi. ” L’autre faute professionnelle qui me semble être de la mauvaise foi, c’est quand on dit que le deal a privé le Sénégal de 10 milliards de dollars. C’est totalement faux !  Dans la mesure où l’argent qui serait payé à Franck Timis n’est pas prélevé de la quote-part du Sénégal. Cet argent n’appartient pas au Sénégal. C’est de l’argent que BP gagnerait. C’est un mensonge évident…

L’invité du Grand Jury de s’étonner, pour conclure, que BBC n’a aucun moment songé rendre visite à l’Itie pourtant basée à Londres comme lui. Il confie, à ce propos, que les transactions, en la matière, sont supervisées par Itie alors qu’il est l’instrument le plus qualifié pour donner son point de vue sur la transparence des accords de ce genre…


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.