Senejournal - Toute l'actualité du Sénégal

Abdoul Mbaye mouille Macky: «J’avais dit au Président qu’on a été trompés, mais il n’a pas voulu réagir »

L’affaire éclabousse la république. Elle est jugée gravissime. Elle touche directement le petit frère du Chef de l’Etat du Sénégal, la porte de Timis pour “braquer ” le pétrole Sénégalais qu’il est ensuite parti revendre au prix cher à British Pétroleum, avec des royalistes sur 40 ans estimés à presque 6.000 milliards de F.CFA.

Au- delà de Aliou Sall, principale mis en cause, l’affaire semble  relevée du “banditisme” d’Etat. On cite le nom d’Aly Ngouille Ndaye, à l’époque ministre de l’énergie, du président de la république et de son Premier ministre d’alors Abdoul Mbaye. L’obs a interrogé ce dernier et avoue tout.

 “(…) Lorsque Macky Sall est arrivé au pouvoir, le contrat avait été déjà signé par le précédent régime. Mais, il ne pouvait entrer en vigueur qu’après signature d’un décret du président Macky Sall adopté en Conseil des ministres. Et cela n’avait pas été le cas. (…) Ensuite il y a eu la plainte de Tullow Oil qui considérait avoir été sortie de ces blocs de manière anormale, alors qu’elle avait déjà payé. Ensuite, Macky Sall a commandité un rapport de l’Ige. Il savait donc qu’il y avait contentieux dans ces deux blocs. Il savait aussi que son frère Aliou Sall démarchait pour Petro-Tim. Alors que Petro Tim n’est pas une société pétrolière, elle n’a jamais fait d’exploration, ni d’exploitation.

Abdoul Mbaye d’enfoncer le clou : “Petro Tim n’aurait dû jamais être choisie conformément à la loi. C’était des éléments déjà connus et Petro Tim ne respectait pas les règles. Il leur a fallu réfléchir à un autre artifice. Ils ont ainsi présenté Petro Tim comme une société qui s’appelle Petro-Asia qui serait la maison mère. Ils ont ainsi dit que c’est Petro-Asia qui est demandeur (…) Mais cela personne ne le sait, sauf le président Macky Sall, Aliou Sall et Aly Ngouille Ndiaye. Le rapport de présentation a été rédigé et signé par Aly Ngouille Ndiaye. Mais, le problème, c’est que ce rapport a donné de fausses informations au Conseil des ministres, à moi et à tous les autres membres du gouvernement, en disant que Petro Asia est grand groupe d’investisseurs spécialisés dans le pétrole. C’était pour violer l’article 8 du code pétrolier…”

Abdoul Mbaye dit avoir attiré l’attention du président Macky Sall. « Je suis signataire du décret, mais je suis le seul à avoir dit ce que décret est faux. J’ai dit au président de la République que c’était faux, qu’on a été trompés, de faire une enquête pour savoir pourquoi. Mais il ne l’a pas fait. Je lui ai demandé cela il y a trois ans ».
 


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.