Dialogue national: Le Fnr suspend sa participation et convoque le code consensuel de 1992

A l’instar des anciens candidats à la Présidentielle, le Front de résistance nationale (Frn) est d’accord pour participer aux concertations nationales mais sous la houlette d’une Commission cellulaire indépendante pour diriger les travaux, à l’instar de celle que dirigea le président Kéba Mbaye, et dont les membres seront choisis d’un commun accord.

Dans une lettre adressée au ministre de l’intérieur Aly Ngouille Ndiaye, le Front de résistance nationale (Frn) a réitéré ses propositions déjà formulées dés la première rencontre du 9 mai 2019 par son coordonnateur. En effet, le Frn réaffirme solennellement sa disposition pleine et entière de participer au dialogue national en vue de restaurer la démocratie sénégalaise mais continue de considérer le Code consensuel de 92 comme la référence majeure, et propose à cet égard la reconduction de la mise en place d’une Commission cellulaire indépendante pour diriger les travaux, à l’instar de celle que dirigea le président Kéba Mbaye, et dont les membres seront choisis d’un commun accord.


Moctar Sourang et ses camarades attendent de «l’autorité de l’exécutif un engagement solennel quant à sa volonté d’appliquer les conclusions qui sortiront de ce dialogue national comme ce fut le cas pendant plus de deux décennies». aussi, selon le Frn, cet engagement devra porter sur les règles d’adoption et de mise en œuvre des dites conclusions qui seront partie intégrante des termes de référence.


En attendant les réponses du ministre de l’intérieur, le Frn a décidé de suspendre sa participation aux concertations.



style="display:block"

data-ad-format="fluid"

data-ad-layout-key="-ek-2d-2-bx+nc"

data-ad-client="ca-pub-8327310497401434"

data-ad-slot="4110700201">

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.