Senejournal - Toute l'actualité du Sénégal

Mamadou Lamine Diallo : « Dialogue de Macky Sall », un jeu de dupes pour pérenniser son pouvoir”

"Aly Ngouille Ndiaye a commencé ses manœuvres pour diviser l’Opposition et satisfaire les désirs de puissance de Macky Sall. Dans son schéma de « dialogue », il propose 15 représentants pour le Pouvoir, 15 pour l’Opposition et 15 pour les Non alignés.


Au Sénégal, il n’y a pas de non alignés, c’est une duperie inacceptable. Les positions se sont clarifiées depuis les élections législatives et la présidentielle. On est du pouvoir ou de l’opposition, c’est tout. Idem pour la société civile classique qui s’est alignée du côté de Macky Sall en soutenant le parrainage. Elle, qui s’est construite dans la lutte contre la corruption et pour le renforcement de la démocratie, n’a jamais dénoncé le parrainage corrompu.


Nous ne devons pas tomber dans cette mascarade de Macky Sall. Un dialogue sérieux, c’est un face à face Pouvoir et Opposition modéré par des personnalités patriotes et neutres et hors de tout soupçon, Macky Sall s’engageant à ne mettre en œuvre que les consensus obtenus. Tel n’est pas le désir de Macky Sall qui sait qu’il a confisqué le pouvoir et doit faire face à l’ajustement des finances publiques.


Par ailleurs, on notera que le samedi 4 mai 2019, à l’Assemblée nationale, le gouvernement et les députés de BBY ont refusé de mettre dans le rapport des débats que 2019-2024 est le dernier mandat de Macky Sall. C’est pourquoi Macky Sall doit demander au Conseil Constitutionnel de confirmer qu’il s’agit bien de son dernier mandat, s’il respecte le peuple sénégalais. Cela doit devenir une exigence populaire."


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.