Iran Ndao : « Seuy you beuri mère yako tass … »

Le prêcheur de la SENTV, Oustaz Iran Ndao, pense que la plupart des ménages sont détruits par les belles-mères.

Selon Oustaz Ndao, la femme doit obéissance, bienveillance et tendresse à son mari et sa famille, autant que celui-ci doit aussi se comporter avec bienveillance, tendresse et délicatesse avec son épouse.

L’homme doit être magnanime avec sa femme et patient pour tous les mauvais caractères qu’elle pourrait manifester. Il doit également pourvoir à ses besoins en subsistance.




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.