Senejournal - Toute l'actualité du Sénégal

Zone Ocde : La croissance du revenu des ménages accélère au quatrième trimestre de 2018, dépassant la croissance du PIB

La croissance du revenu réel des ménages par habitant, qui donne une meilleure idée de l’évolution du bien-être économique des ménages que la croissance du PIB réel par habitant, a accéléré à 0,5 % dans la zone OCDE au quatrième trimestre de 2018, contre 0,1 % au troisième trimestre de 2018, dépassant celle du PIB réel par habitant, qui s’est maintenue à 0,2 %.

Aux États-Unis, la croissance du revenu réel des ménages par habitant a atteint 0,9 % au quatrième trimestre de 2018 (contre 0,4 % au trimestre précédent), tandis que la croissance du PIB réel par habitant a ralenti à 0,4 % (contre 0,7 % auparavant).
 
En France, le revenu réel des ménages par habitant a progressé à un rythme soutenu de 1,0% au quatrième trimestre, contre 0,3 % au trimestre précédent. La croissance du PIB réel par habitant est restée stable à 0,3 %.
 
Au Royaume-Uni et en Allemagne, la croissance du revenu réel des ménages par habitant a fortement accéléré pour atteindre 0,7 % (contre respectivement 0,0 % et -0,1 % au trimestre précédent). En revanche, la croissance du PIB réel par habitant a ralenti pour s’établir à 0,1 % auRoyaume-Uni (contre 0,5% au trimestre précédent), alors qu’elle était nulle en Allemagne (contre -0,3% au trimestre précédent).
 
En Italie, le revenu réel des ménages par habitant a continué de se contracter au quatrième trimestre 2018, pour s’établir à (moins) 0,4 %. Le PIB réel par habitant s’est également contracté à (moins) 0,1 % au quatrième trimestre.
 
Au Canada, la croissance du revenu réel des ménages par habitant était nulle au quatrième trimestre, tandis que le PIB réel par habitant s’est contracté de (moins) 0,4 %.
 
Dans la zone euro, la croissance du revenu réel des ménages par habitant a légèrement accéléré au quatrième trimestre, passant de 0,2 % à 0,3 %. La croissance du PIB réel par habitant est restée stable à 0,1 %.
 
Au cours des deux dernières années, dans l’ensemble de l’OCDE, la croissance du PIB réel par tête a dépassé celle du revenu réel des ménages par tête de 0,2 point de pourcentage. Parmi les Sept grands, l’écart était le plus important en France (0,7 pp) et en Italie (0,5 pp). Par ailleurs, la croissance du revenu réel des ménages par tête a dépassé celle du PIB réel par tête au Royaume-Uni (1,4 points de pourcentage), aux États-Unis (0,4 point de pourcentage), au Canada (0,2 point de pourcentage) et en Allemagne (0,1 point de pourcentage).
 
Depuis le premier trimestre de 2010, parmi les Sept grands, l’écart entre la croissance du revenu disponible réel des ménages et celle du PIB réel a été le plus élevé au Royaume-Uni (5,5 points de pourcentage), tandis qu’aux États-Unis, la croissance du revenu réel des ménages a dépassé celle du PIB réel de 3,1 points de pourcentage.
 
 


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.