Senejournal - Toute l'actualité du Sénégal

ABDOULAYE DIOP « DANS LA CONTINUITÉ » DE SON PRÉDÉCESSEUR AU MINISTÈRE DE LA CULTURE

Dakar, 15 avr (APS) – Le nouveau ministre en charge de la Culture, Abdoulaye Diop, a dit lundi s’inscrire « dans la continuité pour consolider les acquis’’ enregistrés par ce secteur sous son prédécesseur Abdou Latif Coulibaly.
S’exprimant lors de la cérémonie de passation de service avec ce dernier, il a déclaré s’inscrire « dans la continuité pour consolider les acquis et parachever les chantiers ouverts’’ par son prédécesseur. Pour mener à bien sa nouvelle mission, Abdoulaye Diop compte s’appuyer « sur l’ensemble des directions, des services et projets du département’’ de la Culture.  « Le président de la République a inscrit sa deuxième mandature sous le sceau du +Fast Track+, à cet effet je compte sur chacun d’entre vous pour travailler vite et bien dans la satisfaction des besoins des usagers », a dit M. Diop en recevant le témoin de son prédécesseur. Aussi a-t-il félicité ce dernier pour « l’important du travail accompli » sous sa direction.  « Je voudrais chaleureusement remercier le ministre Abdou Latif Coulibaly, le connaissant pour sa passion pour la Culture et tout le travail fait durant ces 19 mois, j’en suis témoin oculaire’’ en conseil des ministres notamment, ’’quand avec passion il parlait de la Culture », témoigne Abdoulaye Diop.  Abdou Latif Coulibaly, de son côté, assure partir « le cœur léger », après dix-neuf mois passés au ministère de la Culture et sept ans au gouvernement. 
Il a souhaité la bienvenue à son successeur au sein de « ce ministère extraordinaire haut combien important dans la vie de la nation’’.  « On parle ici d’esthétique, de beauté et d’identité. Je suis confiant par rapport à votre venue dans ce département, je sais quel est votre engagement et votre détermination à travailler », a souligné M. Abdou Latif Coulibaly à l’endroit de son successeur, ajoutant avoir fait ce qu’il a pu avec les moyens dont il disposait. Abdoulaye Diop, ministre de la Culture et de la Communication, est un militant de l’Alliance pour la République (APR), le parti au pouvoir. Il détenait dans le précédent gouvernement le portefeuille de l’Emploi, de l’Insertion professionnelles et de l’Intensification de la main d’œuvre. M. Diop, ancien directeur commercial et marketing à la Manufacture des tabacs de l’Ouest africain (MTOA), fut également directeur général du Conseil sénégalais des chargeurs (COSEC).  Abdoulaye Diop, par ailleurs maire de Sédhiou, commune du sud du Sénégal, hérite d’un département regroupant désormais les anciens ministères de la Culture et de la Communication, deux département dirigés respectivement par Abdou Latif Coulibaly et Abdoulaye Baldé, qui n’ont pas été reconduits dans le gouvernement formé suite à la présidentielle du 24 février dernier.  Ces deux départements fusionnent ainsi pour la deuxième fois depuis l’arrivée au pouvoir du président Macky Sall en 2012.

.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.