Senejournal - Toute l'actualité du Sénégal

Mbour : La réaction de Sonko après l’incident

Ça a failli dégénérer ce dimanche au quai de pêche de Mbour. La caravane de Ousmane Sonko a voulu s’y rendre, mais elle a été bloquée par les partisans de Sira Ndiaye et de Cheikh Issa Sall. La sécurité de Sonko a négocié en vain avec  celle de Benno bok yakaar. Les nerfs ont été tendus. L’attente a duré. Finalement, Ousmane Sonko est sorti de son véhicule. Sous forte escorte de sa sécurité et de ses partisans, il a foncé sur les militants et gros bras de Benno. Ces derniers, voyant la mobilisation, ont évacué leurs voitures de la route, cédant le passage à Sonko et sa suite. La police est aussi intervenue pour éviter un affrontement.

Lors de son discours, le leader du Pastef est revenu sur ce qui s’est passé, d’un ton sarcastique. “Quand ils ont vu la déferlante humaine, ils ont été plus rapide que des lapins. Ils ont décollé comme des avions”, ironise-t-il. 

Selon lui, c’est parce que les tenants du pouvoir n’ont pas d’arguments, ni d’idées et de propositions pour rivaliser avec eux. “Il ne leur reste que la violence physique et verbale. Nous prêchons la paix, nous y invitons nos partisans. Mais la situation ne saurait perdurer”, avertit-il. Sonko rappelle avoir dit à Macky Sall qu’il a plus de jeunes que lui. 

Si l’on en croit le leader du Pastef, ce qui s’est passé n’est qu’un avertissement. Sonko regrette le petit nombre de policiers qui est intervenu (5 éléments environ). Il a également demandé à Macky Sall de faire comprendre à ses partisans qu’on est en campagne électorale, et que chaque candidat est libre d’aller où il veut pour s’adresser aux électeur


,

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.