Une bande de malfaiteurs de fils à papa démantelée

Un groupe de 4 garçons et une fille, domiciliés à Hann Maristes, à la Zone de Captage, à Liberté 5 et à Liberté 3, a été arrêtée par la Division des investigations criminelles (Dic) et déférée devant le Procureur pour association de malfaiteurs, vol avec effraction commis en réunion, faux et usage de faux en écriture privée de banque.

Malgré leur jeune âge (entre 18 et 19 ans), ils se sont spécialisés dans l’ouverture de coffres-forts, le vol et la falsification de chèques, les retraits frauduleux. Il s’agit de M. Ndiaye, M. Cissé, A. Cissé, C. Gomis et M. N. Sow (la fille).

Tout est parti d’une plainte déposée par le père de M. Ndiaye, qui soupçonnait son rejeton d’avoir cassé le coffre-fort qu’il gardait dans son armoire et d’avoir emporté 5 millions de FCFA. Interpellé et interrogé, M. Ndiaye est passé aux aveux et a balancé ses présumés acolytes, les trois autres garçons.

Pour le cas de la fille, elle a volé le chèque de sa tante, pris les coordonnées de sa carte bancaire qu’elle a communiquées à un membre de la bande.

Cependant ils n’avaient pas encore réussi à falsifier des chèques ni retiré de l’argent dans le compte de la tutrice. Les fortes sommes volées à leurs proches, servaient à louer des appartements meublés, des véhicules, à faire le tour des boîtes de nuit, acheter des habits et chaussures, etc. Deux autres suspects sont dans le collimateur de la Dic, qui s’attend à recevoir d’autres plaintes dans le cadre de cette affaire qui risque de conduire ces élèves, à la fleur de l’âge, devant une Chambre criminelle, vu la gravité des faits.

L’As


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.