AFFAIRES DES 94 MILLIARDS – LA DIVERSION EHONTEE DE MADIAMBAL DIAGNE

Affirmation 1 : 
Les personnes qu’il a mises en cause peuvent se retourner contre lui. Comment Mamour Diallo (Ndlr : directeur des Domaines) par exemple pourrait-il détourner des sommes qui ne sont même pas encore payées (Ndlr : 94,5 milliards dus par l’Etat du Sénégal aux héritiers du Tf 1451/R) ? 

  • Quand Madiambal affirme que Mamour Diallo peut se retourner contre Sonko  oublie-t-il seulement que depuis lors le mis en cause qui a une réputation et un honneur à défendre ne l’a pas fait ? 
  • Quand Madiambal se demande comment le détournement a pu avoir lieu oublie-t-il que c’est justement la question que le Procureur de la République est appelé à trancher ? 
  • Quand dans sa propre tribune il met une NDLR (note de la rédaction) en faisant croire que cette somme est due à la famille, il dit des contrevérités : Les 94 milliards sont le montant des sommes que l’Etat, par la signature de Mamour Diallo, sur deux actes d’acquiescement, reconnaît devoir à Tahirou Sarr et non à la famille qui court derrière une indemnisation depuis 30 ans. Et qu’on ne nous dise pas que les sommes ne sont pas encore payées. Car même dans cette hypothèse, l’infraction est consommée dès lors qu’il y a début d’exécution et absence de désistement volontaire. (c’est du droit pénal pur).

Affirmation 2 
En effet, invité sur le plateau de la chaîne de télévision 2STv, Ousmane Sonko sera bien embarrassé de reconnaître ses relations d’affaires avec les héritiers du fameux Tf 1451/R, comme je l’avais indiqué à l’émission de Iradio. 

  • Voilà un autre mensonge… relation d’affaire ? peut-on dire que Ousmane Sonko a reconnu ses relations d’affaires avec les héritiers quand ce dernier dit que “près de 4 mois après le dépôt de ses plaintes, la famille est venue me voir pour que je défende leur dossier parce qu’elle a entendu les actes que j’ai posés 4 mois avant ? peut-on parler de relation d’affaires quand Ousmane Sonko dit que « j’ai le droit de défendre le dossier de n’importe quel sénégalais qui vient me voir dans le cadre de mon travail. Et que si je le faisais même je n’allais violer aucune loi de ce pays. Mais que par éthique et pour la raison que je ne voulais pas qu’on lie les actes que j’ai posés antérieurement je leur ai recommandé une autre personne ? » _ peut-on parler de relation d’affaires quand aucun contrat, aucune convention d’assistance n’est signée entre le cabinet dont Sonko est associé et la famille ? 

Affirmation 3 : 
Ousmane Sonko se gardera-t-il alors de faire porter l’opération par sa société Atlas. Ainsi, Ousmane Sonko croira-t-il nécessaire de susciter la création d’une nouvelle société baptisée Mercalex, dont le directeur général ne sera personne d’autre que son associé Ismaïla Ba, le même qui demeure être le gérant de la société Atlas. 

  • Quand Madiambal Diagne dit qu’Ismaila Ba, associé dans le cabinet Atlas, c’est qu’il ignore que l’expert agréé est bien Sonko. Et en cette qualité Sonko est le gérant du cabinet. Ismaila est un associé…)

Quand Madiambal Diagne dit que Sonko a suscité la création d’une nouvelle société (moins ancienne donc qu’Atlas), en l’occurrence Mercalex, et qu’Ousmane Sonko avait créé la société Atlas avec Ismaïla Ba, au moment où il était encore un fonctionnaire de l’Administration fiscale : passe sous silence deux choses : 

  • D’un côté, Mercalex est plus ancienne que Atlas. Mercalex (entreprise individuelle) a été créée par ISmaila Ba le 06 février 2014 (presque un mois jour pour jour après l’AG constitutive de PASTEF intervenue le 04 janvier 2014).  En ce moment Sonko ne pouvait encore créer aucune entreprise en raison de son statut de fonctionnaire. 
  • D’un autre côté, la société Atlas n’a pas été créée pendant que Sonko était fonctionnaire dans l’Administration fiscale. Atlas a été créée le 03 novembre 2017. Elle s’appelait Afrique Expertises en abrégé “AFEX” et deviendra Atlas après une modification de ses statuts. Or Ousmane Sonko a été radié le 29 août 2016. 
  • Toute la mauvaise foi de Madiambal est là. il évoque la date de création de Mercalex (29 juin 2018_ cette date correspond en réalité à une modification de ses statuts faisant passer Mercalex d’une entreprise individuelle à une Société Unipersonnelle A Responsabilité Limitée -SUARL avec pour seul associé Ismaila BA) en  passant sous silence la date de création de Atlas (03 novembre 2017) pour la remonter à l’époque où Sonko fonctionnaire

Affirmation n°4 
Des mises en demeure de paiement ont été adressées dès le 13 septembre 2018 aux structures impliquées dans cette affaire pour exiger le paiement des sommes réclaméesMercalex se rendra vite compte que l’opération ne sera pas une mince affaire, du fait notamment que les héritiers avaient déjà passé une convention similaire avec une autre société, Sofico, dirigée par un certain Tahirou Sarr. Alors, Ousmane Sonko entra en action et saisit, en sa qualité de député à l’Assemblée nationale, toutes les institutions publiques d’une dénonciation. Histoire de faire peur ou de mettre une certaine pression sur l’Etat du Sénégal et sur toutes les autres parties pour leur faire casquer le magot.  

  • Visez la suite c’est extraordinaire ! d’abord Madiambal Diagne dit que Mercalex qui a adressé des mises en demeure le 13 septembre 2018 se rendra vite compte que l’opération n’est pas une mince affaire… (notez bien 13 septembre 2018). Et c’est le même Madiambal qui dit tout de suite “Ousmane Sonko entra en action et saisit en sa qualité de député…Pourtant comme rappelé ci-dessus et publié sur ma page facebook personnelle le lundi 07 janvier 2018 (voir copies saisines), les plaintes ont été déposées le 04 mai 2018 et 08 mai 2018.  

Lessentiel.sn


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.