Recalé par le Conseil constitutionnel : Mamadou Lamine Diallo introduit un recours en contestation

On dirait qu’ils se sont donné le mot. Après Malick Gackou ce matin, Mamadou Lamine Diallo (MLD) saisit, à son tour, le Conseil constitutionnel, ce mercredi 09 janvier 2019. Après le rejet de sa candidature par ladite Juridiction, le leader du mouvement Tekki refuse de s’avouer vaincu, aussi facilement.

En effet, le motif de la non-validation de sa candidature est la non-conformité de certaines cartes d’identités et cartes d’électeur. Ce qui explique les 59 000 doublons externes avec d’autres listes de parrainages.

Selon le Parlementaire, «il est évident donc, que les listes électorales mises à la disposition du Conseil constitutionnel sont tronquées». En effet, il pointe du doigt le régime Macky Sall qu’il accuse vouloir «imposer une dictature de la famille Faye-Sall au Sénégal». Sûr de lui et très engagé, il ne compte baisser les bras sous aucun prétexte car, soutient-il, «le Mouvement Tekki considère que MLD a été désigné par le peuple sénégalais pour participer à l’élection présidentielle. (Avec Actusen)


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.