Parrainages: Recalé, Serigne Mansour Sy Djamil accuse le Conseil constitutionnel

Le leader de Bess du Nakk, Serigne Mansour Sy Djamil, a exprimé sa colère et son amertume contre le Conseil constitutionnel, suite à l’invalidation de son dossier.

Selon Walf Fm, le marabout et homme politique considère que la décision des sept sages du Conseil constitutionnel favorise la violation des droits des candidats de l’opposition.

En ce sens, le leader de Bess du Nakk ne compte pas baisser les bras et promet de se battre jusqu’au bout pour une égalité des chances.

.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.