Nouvelle révélation sur l’affaire Khadim Ndiaye, le mari brûlé par son épouse

 

Suite et pas fin dans l’affaire Khadim Ndiaye, brûlé vif par son épouse. Aïda Mbacké
, la principale suspecte, n’a toujours pas été arrêtée. Selon des informations de emedia.sn, l’épouse « pyromane » est placée sous surveillance médicale dans une clinique privée de Dakar. « Elle a subi une césarienne à l’accouchement et est internée dans une clinique de la place pour les soins médicaux. Présentement, elle est sous surveillance médicale et n’a pas encore été entendue par les éléments enquêteurs qui ont en charge cette affaire. Elle ne fait pas non plus l’objet d’une arrestation », a expliqué une source policière à emedia.sn.
Aïda Mbacké a mis le feu sur son époux après qu’il lui a annoncé avoir pris une seconde épouse. Brûlé au 3e degré, Khadim Ndiaye, admis en soins intensifs à l’Hôpital général de Grand Yoff est décédé, hier, mercredi 7 novembre. Il a été inhumé le même jour au cimetière musulman de Yoff. Il laisse derrière lui un fils et une fille, née la veille de son décès.

L’état de santé de la dame ne permet encore son arrestation.
Mais,selon les avocats qui se sont constitués pour défendre la dame Aicha Mbacké,les médecins ont notifié aux gendarmes que « son arrestation n’était pas encore possible,car son état de santé n’est pas compatible avec la détention ».Pour rappel c’est dans la nuit du samedi à dimanche, que Aida Mbacké a aspergé d’essence son mari et a mis le feu dans la chambre où elle l’aurait enfermé.Son mari venait lui annoncer avoir pris une deuxième femme.En réalité Khadim Ndiaye parlait de sa nouvelle voiture.Une blague qui apparemment a mal tourné.

Mais, selon des des témoignages,le jeune couple traversait quelques fois des zones de turbulences,ponctuées par plusieurs scènes de ménage.La dame reprochait à sa femme d’être infidèle.Ce qui fait que lorsque ce dernier lui a dit qu’il avait une seconde épouse,même si c’était une blague,sa femme l’a tout de suite cru.




Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.