​Saint-Louis : le REJAO sensibilise sur l’importance du CDA

Le Réseau des Journalistes pour les activités de l’OMVS (REJAO) a organisé, samedi, une journée de sensibilisation sur les activités du Centre de Documentation et d’Archivage (CDA) de Saint-Louis. L’événement marqué par une forte mobilisation des jeunes de la Langue de Barbarie a permis de mettre en exergue les importantes ressources que ce centre met à la disposition des populations.

« Cette activité organisée sous la forme d’un forum a pour objectif principal l’amélioration de la relation entre les populations de la langue de Barbarie et l’OMVS », a expliqué Ahmad Mouslim DIBA, le président du Rejao.

« Il est en effet important que les populations sachent que le CDA qui est comme l’OMVS un outil d’intégration des peuples est aussi un bien commun aux quatre États membres que sont le Mali, la Mauritanie, la Guinée et le Sénégal », a-t-il ajouté, en saluant l’implication positive de la direction de la Communication de l’OMVS dans l’organisation de cette activité.

En invitant les élèves et les chercheurs à puiser des données qu’offre cette institution, M. DIBA a rappelé que « le CDA est la mémoire de l’OMVS ».

La responsable de la Communication de l’OMVS a magnifié la dynamique d’information engagée par le Rejao en notant que le Haut Commissaire de l’OMVS « insiste sur la nécessité d’une communication de proximité avec les populations ». « Nous avons obtenu beaucoup de prix à l’international, mais, au niveau au niveau local et des habitants des zones riveraines du fleuve Sénégal, nous avons encore des efforts à faire dans le domaine de la communication », a indiqué Amayelle KA.

Créé en 1971 et initialement installé dans des locaux mis à la disposition par l’État du Sénégal situé à la rue Duret (Sud de l’île de Saint-Louis), le CDA a déménagé depuis 2012 au nord de l’île, dans anciens locaux ayant servi à accueillir le premier gouvernement mauritanien qui situé dans populeux quartier de Ndar-Toute. 

Inauguré en décembre 2012, ce bâtiment est le réceptacle des documents et archives, principalement du Haut-commissariat et des Sociétés de Gestion de l’Organisation. Il est doté de bureaux fonctionnels (pour le travail administratif et pour le stockage selon les normes requises des documents) en plus des matériels bureautiques et informatiques de dernière génération. Il dispose en son sein d’une salle de lecture, d’une salle de conférence et d’un espace détente (jardin) pour des réunions et séminaires.

>>> Suivez en vidéo, les réactions des différentes parties prenantes  
 


NDARINFO.COM
 



Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.