Crise dans la lutte : Le ministre Matar prône le dialogue mais…

 
Le ministre des Sports, Matar Bâ, réagissant à la demande des lutteurs notamment Moustapha Gueye, ancien tigre de Fass, qui réclament la dissolution du Cng, a été catégorique.
 
Il recadre les lutteurs : “Ce n’est pas à moi de dissoudre ou pas le Cng. C’est un démembrement de l’État et en tant que tel, le dernier mot revient à l’État qui a l’exclusivité de cette prérogative.”
 
 
Matar Bâ ira plus loin : “Le Cng est composé de gens qui ont été choisis et qui, il faut le reconnaître, ont contribué à l’avancement de la lutte. Il faut les remercier pour ça et discuter avec eux sur les choses à améliorer.”
 
 
 
Sport221.com
 
 
 


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.