POLITIQUE à Vélingara : Meeting d’adhésion de la 2é Adjointe au Maire de la dite commune au RCD

Le Président du Rassemblement pour la Citoyenneté et le Développement offre 10.500.000 fcfa aux GPF,pour la constutition de dossiers de la DER.

Vélingara commune a vibré ce week end au rythme des joutes électorales.Et pour cause,une grosse pointure de la scéne politique du département,à savoir la 2é adjointe au Maire Wouri Bailo Diallo,Néné Sy a été enrolée par la nouvelle formation politique du Président du conseil départemental.Ibrahima Diawandou Barry,Inspecteur des Impots et Domaines et d’autres fils du terroir comme Elhadji Bambo Guirassy ont officiellement lancé le Parti. Ils promettent de soutenir le Président de la République, Macky Sall, en 2019 pour qu’il soit réélu pour un second mandat dès le premier tour de la Présidentielle et aux élections locales, de rafler la mise dans toutes les 14 collectivités locales du terroir. Pour IDB, le RCD œuvre pour le développement de Vélingara. C’est une nouvelle offre politique qui consiste à joindre l’acte à la parole dira t-il devant une foule de militants et militantes venus des quatre coins de la localité. Un parti qui veut marquer ses empreintes sur l’échiquier politique National. Nous voulons rompre avec la politique de promesses à la place ‘parler moins et agir plus’. Après le ralliement de leaders d’opinions, d’hommes politiques, de GPF et d’ASC, voilà qu’une autre ténor vient s’ajouter aux rangs du RCD.Néné Sy, surnommée la dame de fer, n’a pas tardé à être enroulée par le parti qui poursuit son petit bonhomme de chemin. En tout cas compte tenu des réalisations effectuées dans les domaines de l’éducation, de la santé, de l’agriculture et des appuis matériels et financiers aux GPF, nous osons affirmer que le parti se massifie d’une manière incommensurable. Les meetings qui drainent des foules en est la parfaite illustration que le parti fera mal lors des prochaines échéances électorales. Avec la Direction de l’entreprenariat rapide des femmes et des jeunes, IDB,a mis la main dans la poche pour trouver le plus rapidement les dossiers afin de bénéficier des financements de projets qui varient entre 250 à 500 .000.000 FCF.Il veut que Vélingara bénéficie de ses fonds pour lutter contre l’émigration clandestine le sous-emploi et l’autosuffisance alimentaire etc. Ainsi il a déboursé 10.500.000 fcfa aux GPF. Un geste symbolique hautement magnifié par les femmes qui ont exprimé tout leur attachement au fils du terroir qui ne lutte que pour son émergence.

Elhadji Lonka Sabaly


,

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.