Brésil : Lula s’est livré à la police

​La nuit était déjà tombée lorsque l’hélicoptère transportant Lula s’est posé sur le toit du siège de la police fédérale de Curitiba (Brésil). L’ancien chef de l’État sort encadré par des policiers, mais sans menottes. En contrebas, une foule hostile sabre le champagne pour fêter l’incarcération de l’ancien cireur de chaussures devenu président du Brésil et condamné pour corruption en scandant :”Lula en prison ! Lula en prison !”

 Le dernier bain de foule Ce dernier descend les quelques marches qui mènent à la cellule qu’on a aménagée pour lui. Ça n’est pas sans mal que l’ex-président a pu sortir de la banlieue de São Paulo où il a passé ses dernières heures de liberté. Ses partisans ont tenté de bloquer sa voiture. La police a même dû utiliser des bombes lacrymogènes pour se frayer un chemin. Avant de partir, Lula, s’est offert un denier bain de foule, promettant de faire éclater son innocence, tandis que ses avocats étudient la possibilité qu’il se présente depuis sa cellule à la prochaine élection présidentielle. 


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.