Leur camarade avait reçu une lacrymogène en pleine mâchoire : Les étudiants de l’Endss noirs de rage

Les étudiants de l’Ecole Nationale de Développement Sanitaire et Social (Endss) sont dans une colère noire. Face à la presse hier, ils ont tiré à boulets rouges sur le ministre de la Santé qui, selon eux, a fait preuve d’indifférence vis-à-vis de leur camarade Ibrahima Diagne touché par une grenade lacrymogène le 20 février en pleine mâchoire lors de leurs affrontements avec la Police. «Notre camarade Ibrahima Diagne qui a été touché lors des affrontements avec la Police, le 20 février passé, a perdu beaucoup de dents. Car, on lui a lancé une grenade lacrymogène en pleine mâchoire, sa mandibule s’est cassée et beaucoup de ses dents sont tombées», raconte le porte-parole Sounkarou Maria. A en croire ce dernier, «le ministre Abdoulaye Diouf Sarr avait promis de déléguer un membre de son ministère ou de venir personnellement s’enquérir de la situation de notre camarade ; ce qu’il n’a toujours pas fait. Pendant ce temps, notre camarade est toujours là dans un état piteux. Aucune autorité n’est venue s’enquérir de son état», peste-t-il.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.