Hommage à Hamidou DIA, un des plus brillants de l’Intelligentsia Sénégalaise !

Des  sanglots sur ta mort, j’ai versé ! 

j’ai pleuré un parent, “mon Fils”, du point de vue de la parenté! Bien que nous soyons de la même classe d’âge, tu m’as toujours appelée “Neene Hawa”. Ce, même quand tu t’adressais à moi à travers les médias sociaux. Merci de ton attachement aux valeurs familiales, seydi DIA, l’Homme de Saldé Tébégout et de Diaraguel !  

j’ai pleuré un homme d’une grande dimension humaine ! affectueux,  tu accueillais tout un chacun avec ton sourire radieux, pointant tes conversations de francs rires et de tapes 
amicales. cordial avec tes relations humaines, tu étais fidèle en amitié. Lorsque celle-ci est doublée de la parenté, elle devenait particulière avec toi, Hamidou. A Jaraaama Seydi DIA !

j’ai pleuré le brillant intellectuel et l’écrivain fécond que tu étais, Professeur DIA ! Avec ta belle plume, tu maniais avec élégance la langue de Molière, le Français et, avec beauté celle de ton Foutah natal, le Pulaar. 

j’ai pleuré le militant engagé, l’Homme de principes qui ne s’est jamais renié, camarade DIA! 

Les écrivains ne meurent jamais cher Fils, Ami et Collègue. Tu ne MOURRAS jamais. tu resteras toujours vivant dans nos cœurs et à travers tes œuvres (livres, articles, interview). 

À tes parents, à tes ami-e-s, au Président Macky SALL, aux intellectuels sénégalais-e-s et Africain-e-s, à tous ceux qui t’ont connu et estimé, je leur envoie mes CONDOLÉANCES.   

Repose en paix : Que la Terre d’Afrique que tu chérissais tant, te soit légère !

 

Docteure LY-TALL Aoua Bocar

Chercheure associée à l’Institut d’Études des Femmes de l’Université d’Ottawa, CANADA

Présidente-Fondatrice de DiaFémA _Diaspora Féminine Africaine (du Nord et du Sud du Sahara), QUÉBEC

Sociologue, Analyste, Consultante et conférencière internationale


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.