Senejournal - Toute l'actualité du Sénégal

Résolution des conflits : Les filles surpassent les garçons en matière de résolution de problèmes collaborative

Il ressort de la première évaluation PISA de l’OCDE portant sur les compétences collaboratives en résolution de problèmes que les filles ont de bien meilleurs résultats que les garçons lorsqu’il s’agit de travailler ensemble pour résoudre un problème.

Près de 125 000 élèves de 15 ans dans 52 pays et économies ont participé à cette évaluation, qui analyse pour la première fois dans quelle mesure les élèves parviennent à travailler ensemble, ainsi que leur disposition à l’égard de la collaboration, et l’influence de certains déterminants comme le sexe, les activités périscolaires ou le milieu social.
 
«Dans un monde où les compétences sociales sont de plus en plus valorisées, les systèmes éducatifs doivent développer plus efficacement et plus systématiquement ces compétences dans le cadre des programmes scolaires», explique Angel Gurría, Secrétaire général de l’OCDE. 
Les élèves qui ont des compétences plus solides en compréhension de l’écrit ou en mathématiques ont souvent de meilleurs résultats en résolution de problèmes collaborative, qui nécessite une aptitude à gérer et à interpréter des informations et fait appel à la capacité de raisonnement.
Cela se vérifie aussi pour les pays : les pays les mieux classés au PISA, comme la Corée, le Japon ou Singapour en Asie, l’Estonie et la Finlande en Europe, et le Canada en Amérique du Nord, obtiennent aussi les meilleurs résultats au test portant sur la résolution collaborative de problèmes.
 
Toutefois, souligne la même source, en Australie, en Corée, aux États-Unis, au Japon et en Nouvelle-Zélande, les élèves sont plus performants en résolution collaborative de problèmes que ce que laisseraient penser leurs scores en sciences, en compréhension de l’écrit et en mathématiques. En revanche, les élèves des quatre provinces chinoises qui ont participé au PISA (Pékin, Shanghai, Jiangsu et Guangdong) ont des résultats décevants au regard de leurs scores en mathématiques et en sciences.
 
 
Pathé TOURE
 
 


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.