Senejournal - Toute l'actualité du Sénégal

LIGUE1/SAER SECK PRESIDENT LSFP « La Ligue Pro ne reconnait que Guediawaye Fc d’Abdoulaye Sall

En conférence de presse cet après midi, la Ligue de football professionnel (LSfP) a fait savoir que l’association GFC dirigée par abdoulaye Sall est la seule interlocutrice de sa structure. Elle est retenue pour désigner la structure devant gérer l’entité qui va prendre part aux compétitions de la Ligue sénégalaise de football professionnel.

 DEMARRAGE DU CHAMPIONNAT

« Les compétitions de la ligue  sénégalaise de football professionnel vont démarrer ce weekend. Avec la qualification des lions à la coupe du monde de football il est recommandé que la saison puisse se terminer avant le début des joutes mondiales. Et nous avons essayé de tenir compte de ces contraintes pour finir le 2 juin. Le championnat va se dérouler en non stop, il n’y aura pas de trêve. A 95% les weekends sont réservés au championnat et les mercredis pour la coupe de la ligue et du Sénégal. C’est les décisions que nous avons prises d’accord parti avec les présidents de club.

AFFAIRE GUEDIAWAYE FOOTBALL

«Il y’a un contentieux entre Guédiawaye association et Jappo sa qui était en charge de la gestion professionnel, si  nous avons décidé de démarrer ce championnat ce n’est pas en ignorant ce qui se passe.  Nous avons un certains nombre de contraintes qui font que le championnat doit être joué. Les termes du contentieux ne nous sont pas étrangers à la fois de l’association comme de Guédiawaye. Dés lors qu’entre Guédiawaye et l’association il y’a une convention qui a pris fin le 22 novembre (mercredi dernier), notre rôle en tant ligue professionnel n’est pas dire si l’association a raison ou Jappo a raison ou vice versa, mais il s’agit de savoir qui est affilié et qui il faut confie la gestion de sa section professionnelle. Nous n’intervenons pas au niveau des organes affiliés. Jusqu’au 22 novembre la seule entité que nous connaissons, c’est celle de Jappo qui a signé une convention avec l’association pour gérer la section professionnelle. Et après le 22 novembre nous étions en face d’une vacuité et donc notre rôle est d’interroger la FSF pour lui dire qu’elle désigne le représentant de l’association affilié avec nos instances. L’instance dirigeante nous a fait parvenir un courrier et elle affirme qu’à l’heure des affiliations la fédération a reçu deux fiches au nom de Guédiawaye fc, signée par Abdoulaye Sall   et une autre signé par Djamil Faye en qualité de Gfc club de football professionnel ». Face à cette situation la fédération  rappel que l’’association est seule bénéficie des effets de l’affiliation et le cas échéance de l’autorisation d’utiliser les joueurs professionnel et considéré comme support du club.

LITIGES

«Depuis quelques années nous avons une commission de discipline très diligente et qui connait de nos cas de manière chronologique. Nous ne voulons pas que la commission règle un cas de la 11e journée alors qu’il a déjà celui de la  5e journée  qui n’est pas encore réglé. Tous les ans avant le début du championnat nous rencontrons la commission de discipline pour la sensibiliser sur la saison, cette année la saison va être très particulière et nous en avons informé la commission et elle doit être proche du terrain pour que les cas soient vider dans les plus brefs délais. Nous prendrons des décisions pour que des cas que doit traiter la commission de discipline ne viennent pas perturber le championnat ».

SPONSOR

« Pour le moment la télévision est préoccupation essentiel pour nous, nous avons au moins deux interlocuteurs avec lesquelles nous avons avancés dans les discussions très sérieuses. Le dossier qui est piloté par la direction de la ligue de football devra se pencher pour faire un choix et dans quelques semaines nous allons signer un contrat avec une télévision. C’est important parce que la télévision est fondamentale pour les sponsors, parce qu’un championnat qui n’est pas télévisé qui n’est pas visible au delà de l’audience des stades n’a pas une audience nationale ni internationale est un peu invisible ».

SECURITE

« D’abord le fait de jouer au stade Léopold Sédar Senghor nous permet de mieux gérer les flux de spectateur compte tenu de la dimension du stade. Nous avons pris des dispositions pour rencontrer les autorités qui sont en charge des manifestations sportives, dans les 24 heures qui suivent nous allons être reçus par le directeur de la police et au delà de la sécurité que nous renforçons, avoir des estadiers pour maintenir l’ordre. Il y’ a aussi le travail de sensibilisation, et le premier pas c’est les présidents de club ; nous nous sommes dit les yeux dans les yeux entre président qu’il est inadmissible de voir à l’avenir des président de club se comportaient d’une certaine manière parce qu’un arbitre a sifflé un pénalty qu’li considère indu ou qu’il y’a omis de siffler un pénalty. Nous avons un lieu pour discuter de l’ensemble de ces problèmes. Il faut qu’il sensibilise les acteurs pour lus de calme, si nous avons des président d’une certaine posture nous ne pouvons avoir des supporters exemplaire. C’est a nous d’être la locomotive afin qu’il est plus de convivialité dans les stades étant attendu qu’il ait des faits de matches et des faits de jeu il n’y’aura qu’un seul champion ».

SPORTSENEGAL.COM

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.