Senejournal - Toute l'actualité du Sénégal

Dialogue politique Ali Ngouille Ndiaye Un Comité technique sera installé

Le dialogue politique a débuté hier sous la présidence du Ministre de l’Intérieur Aly Ngouille Ndiaye. Sur plus de 294 partis conviés à cette rencontre de concertation, seuls quelque 65 ont répondu à l’appel.

Plus de 65 partis ont répondu présent

Le coup d’envoi du dialogue politique (round 2) a été lancé hier par le Ministre de l’Intérieur Aly Ngouille Ndiaye. Plus de 65 partis politiques ont répondu à l’appel de Macky. Mais force est de reconnaitre que le Ministre de l’Intérieur n’avait en face de lui que des leaders ou des représentants de « petits » partis de l’opposition, communément appelés «partis cabines téléphoniques». L’opposition représentative, notamment le Pds, a préféré boycotté le dialogue. Venu répondre à l’invitation au dialogue, Ahmet Khalifa Niasse n’a pas été tendre avec les membres du régime en place. Le leader du Front des alliances patriotiques (FAP) qualifie ce rendez-vous de «mascarade.» «Aujourd’hui, on nous appelle dans une nouvelle édition pour la même mascarade. Il ne peut y avoir rien de nouveau dans ce dialogue. Parce que le roi Louis 0 ne le veut pas (…), le vrai dialogue aurait été qu’Abdoulaye Wade, qui est le chef de l’opposition, puisse apporter une sorte de sauvetage pour que son fils putatif Macky Sall appuie le candidat de Wade après 2019». Mais Aly Ngouille fait fi de l’absence des ‘’boycotteurs’’.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.