Traitement des déchets à Saint-Louis : Un projet d’usine de 13 milliards de FCfa proposé à la mairie

Amadou Niang, opérateur économique sénégalais, et son partenaire français, Patrick Jeulin, ont présenté et proposé, samedi, au conseil municipal de Saint-Louis, un projet d’usine de traitement des déchets et ordures ménagères. Lequel pourrait être réalisé dans la commune de Saint-Louis. Il sera une référence en Afrique. D’un coût global de 13 milliards de FCfa, il pourrait permettre, d’après Amadou Niang, la mise en place, dans la ville de Saint-Louis, d’une unité de collecte et de traitement des déchets d’une capacité de 30.000 tonnes par an, de créer plus de 400 emplois, d’accélérer la cadence dans le cadre de la croisade contre l’insalubrité, de produire de l’énergie et des engrais biologiques, etc. L’usine ne sera pas polluante ni nuisible à la santé des populations et de l’environnement, a assuré M. Niang.

Ce dernier s’exprimait à l’occasion d’une séance de travail tenue avec la première adjointe au maire de Saint-Louis, Mme Aïda Mbaye Dieng, le directeur de cabinet du maire, Ababacar Bitèye, le directeur de l’Agence de développement communal (Adc), Boun Daouda Soumaré, les délégués de quartier, les responsables des mouvements associatifs, les notables et autres partenaires de la municipalité. Amadou Niang s’est réjoui de l’engagement indéfectible du maire à développer la ville de Saint-Louis.

 

Le Soleil

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.