Senejournal - Toute l'actualité du Sénégal

DEVELOPPEMENT DE LA MONETIQUE : Le Gim- Uemoa connecte plus de 100 membres

Conscient du faible taux de bancarisation (20%) au sein de l’Union économique et monétaire ouest africaine (Ueamoa) le Groupement interbancaire monétique de l’Union économique et monétaire ouest africaine (Gim-Uemoa) a décidé de promouvoir l’’utilisation de la monétique et des services financiers.

«Le Gim Uemoa a pour mission principale d’inciter les populations de l’Uemoa à utiliser la carte bancaire comme principale instrument de paiement. Ce chantier qui vise à faire de l’Union un espace unifié dans le domaine des paiements électroniques s’est justifié pat le constat de la prédominance de l’utilisation des espèces, de l’inefficacité des systèmes monétiques privatifs. De fait, une image restrictive des avantages qu’offre la carte bancaire pour les populations de l’Union était entretenue.
 En effet, l’absence d’interopérabilité entre les banques émettrices de cartes limitait le champ d’acceptation de celles-ci. Il fallait que le porteur de la carte et le commerçant affilié soient de la même banque pour que le paiement puisse se faire», indique Boucary Zongo, responsable de programme à Gim-Uemoa lors d’un atelier de sensibilisation de la presse sénégalaise sur les enjeux d’intégration économique et d’inclusion financière de la monétique.
Selon M. Zongo, l’utilisation optimale de la monétique peut se révéler comme un véritable levier de croissance des Etats avec des avantages comme la facilitation du quotidien du consommateur en lui permettant  de gagner du temps et de réaliser des économies ; en augmentant la bancarisation et la consommation des produits bancaires. La monétique permet aussi à la banque centrale  de réduire la circulation de la monnaie fiduciaire en modernisant les moyens de paiement.
 
Un capital de plus de 9 milliards pour Gim-Uemoa
 
Pour ce, la banque centrale a décidé de renforcer son implication dans la conduite du projet en souscrivant au capital du Gim-Uemoa et devenant, par la même occasion,  l’actionnaire majoritaire du groupement avec 52,7% du capital qui a été porté à 9 732 780 000 francs Cfa. Cela a entrainé de bons résultats car Gim-Uemoa compte maintenant 122 membres dont 100 institutions financières interconnectées. Le Groupement interbancaire monétique de l’Union économique et monétaire ouest africaine a distribué, selon M. Zongo, 5 millions de cartes permettant de réaliser plus de 6 millions de transactions  dans 500 points de service soit un montant de 550 milliards de francs Cfa en 2017 contre 8 millions de francs Cfa en 2008.
Ismaila BA
 


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.