Cartes biométriques: les difficultés que rencontre la population pour se les octroyer

Venus de diverses régions pour la 25 e FIDAK, ils en profitent pour s’inscrire sur les listes pour obtenir des cartes d’identité biométrique. En effet, l’occasion fait le larron. Il est demandé à tout Sénégalais désireux de se procurer une carte d’identité biométrique de profiter de la Foire pour  faire le dépôt.

Seulement, ils sont pétrifiés par le manque de communication, d’organisation, de respect à leur endroit. Puisque, nombreux sont ceux qui pensaient que c’était une bonne idée et que cela allait aider la population à avoir une carte d’identité sans beaucoup de difficultés. Seulement, beaucoup de failles ont été notées.

 

 

Ces gens venus s’inscrire sont aussi des commerçants et ils ne peuvent pas à chaque fois laisser leurs stands pour faire la queue. Et à chaque fois on leurs demandent de faire une nouvelle liste. Cependant les personnes rencontrées dans cette vidéo notent une injustice et une corruption sur les listes d’inscriptions des cartes biométriques. Toutefois, ils blâment la perte de temps et le fait de débourser chaque jour 700 FCFA pour accéder à l’intérieur pour ceux qui ne sont pas accrédités.

C’est comme si tout était fait pour que les gens endurent. L’Etat dit que quiconque ne s’inscrit pas dans les 6 mois devra payer 10 000 francs. Or, les autorités devaient prendre toutes leur responsabilité en mettant en place toutes les dispositions pour permettre aux citoyens de s’inscrire sans encombre.

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.