Senejournal - Toute l'actualité du Sénégal

Violences faites aux femmes : Diourbel remporte la palme

Le ministère de la Femme, de la Famille et de l’Enfance, en collaboration avec ONU/Femmes, a lancé, hier, à Dakar, une campagne de 16 jours d’activisme contre les violences faites aux femmes et aux filles.

Selon le docteur Alpha BA, le taux de prévalence au Sénégal est estimé à 60 %. «Diourbel enregistre le plus haut taux de prévalence avec plus de 80 % comparé à Saint-Louis avec moins de 45 %. A Dakar les violences sont plus dénoncées. Ce qui justifie la réticence des hommes à battre les femmes», révèle-t-il. Pour éradiquer ce phénomène, Onu/Femme a demandé l’appui du pouvoir, des agences des Nations Unies et les Organisations de la société civile pour renforcer leur engagement commun à la promotion et à la protection des femmes. «Les violences liées au genre constituent l’une des atteintes aux droits humains les plus répandues et pourtant, parmi les moins connues à travers le monde », martèle Mariama SARR. Selon le ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfance, ces violences sont notées dans tous les pays, indépendamment de l’origine de la culture, la classe sociale, l’âge et quel que soit le contexte éducatif ou religieux.

WALFnet

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.