Senejournal - Toute l'actualité du Sénégal

Hortense Diédhiou revient à la charge : « à Rio, c’était vraiment du n’importe quoi »

Hortense Diedhiou a mal. La judokate sénégalaise a même très mal du fonctionnement du sport sénégalais. Aux Jeux olympiques de Rio 2016, elle a été éliminée dès les 16 e de finale par la Néelandaise, Sanne Verhagen (23 ans), chez les moins de 57 kg. Au lendemain de cette cette défaite, elle avait alerté l’opinion sur le manque d’encadrement des athlètes. Hortense, revient à la charge dans un entretien avec Walf parcouru par Senego.

« Ce que je déplore, c’est le manque d’encadrement des athlètes sénégalais de haut niveau. Le talent est là. les Sénégalais sont très doués dans toutes les disciplines  sportives. Le seul problème, c’est l’accompagnement qui n’est pas bon », précisé Hortense Diedhiou.

Hortense souhaite que tout ce qui est arrivé aux JO ne se reproduise plus. « Car à Rio c’était vraiment du n’importe quoi. Personnellement, lors de ces JO 2016, je faisais office de coach, d’encadreur et d’athlète, c’est vraiment regrettable pour un pays qui aspire remporter des médailles olympiques », regrette-t-elle.

L’aînée des judokates sénégalaises en exercice exhorte le ministère des sports à encadrer dès maintenant les athlètes sur le plan médical, sportif, scolaire, mental et financier en vue de l’obtention des médailles aux prochains jeux olympiques.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.