Meurtre de Mme Fatoumata Moctar Ndiaye : Le Sep de Bby s’est dit ému et invite le peuple à se réapproprier de ses valeurs humaines…

 

Le Secrétariat exécutif permanent de la Coalition Benno Bokk Yaakaar s’est dit ému du décès tragique de Mme Fatoumata Moctar Ndiaye, militante de l’Apr, membre de Bennoo Bokk Yaakaar et cinquième Vice-présidente du Conseil économique, social et environnemental.  « Sa mort a plongé tout un pays dans l’émoi », soutient-il dans un communiqué envoyé à la rédaction de Lateranga.info. Ainsi, s’incline-t-il, devant sa mémoire et présente ses condoléances attristées à ses parents et amis, à ses camarades de parti et de BBY, de même qu’à la Présidente du CESE ainsi qu’à tous ses collègues du Conseil, mais aussi à toute la nation Sénégalaise avec à sa tête, le Chef de l’Etat Macky Sall. D’ailleurs, le Sep confond dans ses condoléances la famille du défunt taximan Ibrahima Samb, tué il y a de cela trois semaines.

Par ailleurs, le Sep invite les sénégalais à mener une réflexion afin d’éradiquer ce mal qui gangrène la société sénégalaise. « Cette série de meurtres gratuits méritent réflexion de la part de tous les citoyens de la République. Ils appellent à l’introspection et à la réflexion pour interroger le socle de valeurs sur lequel est construite la nation sénégalaise », propose-t-il. Poursuivant qu’« autant il est des questions qui interpellent la responsabilité régalienne de l’Etat, en termes de politique sécuritaire, de moyens humains et matériels à la hauteur de l’enjeu de la protection de l’intégrité physique des hommes et de leurs biens, autant les comportements et attitudes du citoyen doivent être interrogés ».

Certes, dit-il, « le gouvernement a posé des actes concrets, à travers le recrutement de personnel de  sécurité et la modernisation d’équipements adéquats comme en témoigne à l’occasion  du défilé du 04 avril dernier, le déploiement de matériels militaires et des agents de sécurité tous corps confondus (militaires, policiers, gendarmes, douaniers, gardes forestiers, etc.) ».

Le secrétariat exécutif permanent a, en effet, encouragé le chef de l’Etat dans sa politique de réduction du taux de chômage en se focalisant sur des programme comme le programme d’urgence de développement communautaire (Pudc). D’où, la création du le PUMA (programme d’urgence de modernisation des axes frontaliers)  qui participera à la création des meilleures conditions de lutte contre le chômage, la pauvreté et le désarroi…

Aussi, le Sep lance un appel solennel à l’ensemble du peuple sénégalais, toutes tendances confondues, pour une réappropriation de nos valeurs humaines, démocratiques, culturelles et religieuses permettant de renforcer la tolérance, le commun vouloir de vie commune, la paix, l’amitié et la fraternité. Valeurs qui ont toujours caractérisé le peuple sénégalais, socle de construction des remparts à notre sécurité individuelle et collective.

Fara Mendy

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.