Senejournal - Toute l'actualité du Sénégal

Seydina FALL Boughazelli sur le meurtrier présumé de Fatoumata Matkhtar NDIAYE : « Il faut qu’on tue le gosse le plus rapidement possible»

S’il ne tenait qu’à Seydina FALL Boughazelli, Samba SOW, le présumé meurtrier de la vice-présidente du Conseil économique, social et environnemental (CESE), ne passerait pas une seule nuit de plus sur terre.  Pour le député, repris par le journal EnQuête, « il faut que l’Etat exécute l’accusé le plus rapidement possible ». Car, estime-t-il, « c’est un voyou, un délinquant ».

Le responsable de l’APR à Guédiawaye qui rappelle avoir déjà déposé une proposition de loi à l’Assemblée nationale, n’entend visiblement pas attendre son adoption et son application. « Moi j’ai déposé la proposition de loi relative à la peine de mort il y a deux ans maintenant. ET je ne sais pas ce qui se passe au niveau de l’Assemblée nationale. D’ailleurs, c’est pour cette raison que je prends, en tant que député, mes responsabilités pour qu’on pratique la peine de mort au Sénégal », explique Seydina FALL Boughazelli qui trouve que le retour de la peine de mort « une demande sociale ». C’est pourquoi, il demande au chef de l’Etat de consulter le peuple. «Il faut donc que le président Macky SALL organise un référendum dans ce sens pour recueillir l’avis de la population sur la question. Il faut qu’on tue le gosse le plus rapidement possible. Je l’ai vu au commissariat de Pikine. Et je lui ai expliqué qu’il allait mourir. Sans pression, il était en train de rire. c’est pourquoi je vous dis que c’est un bandit », déclare le député qui a déjà fait le procès.

WALFnet

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.