Senejournal - Toute l'actualité du Sénégal

Les magistrats se radicalisent et sonnent la mobilisation pour le 26 novembre prochain

L’Union des magistrats du Sénégal (UMS) entend engager le bras de fer pour pousser le gouvernement à retirer le projet de loi organique portant statut des magistrats et celui relatif à la Cour suprême. Dans un communiqué, Maguette DIOP et Cie estimant que la disposition rallongeant exclusivement l’âge de la retraite de 58 à 65 ans pour certains de leurs camarades est une discrimination. C’est pourquoi, ils comptent tenir une Assemblée générale extraordinaire samedi 26 novembre prochain pour apporter une riposte. Joint par le journal «L’As », une source au sein de l’UMS explique. «Maintenant nous avons tous les éléments pour apprécier, mais je peux vous dire que l’écrasante majorité est contre ces nouvelles dispositions. L’AG doit être l’ultime recours. L’UMS est à l’écoute des magistrats. Notre mission est de défendre les intérêts des magistrats. Ce n’est pas un combat contre des personnes, mais un combat de principe. Nous ne gérons pas des individualités. Pour l’instant, le texte n’est pas passé à l’Assemblée nationale », observe-t-elle.

WALFnet

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.