Senejournal - Toute l'actualité du Sénégal

Le message fort du Khalife Générale des mourides

Comme à l’accoutumé, les autorités religieuses de Touba n’ont pas dérogé à la règle qui consiste à organiser une cérémonie officielle au lendemain du Magal afin de remercier tous ceux qui ont contribué de prêt ou de loin à la réussite de ce Magal mais aussi en profiter pour faire des recommandations au peuple sénégalais et surtout aux gouvernants.

Ainsi, après les salutations d’usage et des remerciements à l’endroit  des étrangers, du gouvernement, des chefs coutumiers et religieux, l’opposition, l’assemblée nationale le guide des mourides par la voix de son porte-parole Serigne Bassirou Abdou Khadre Mbacké, a rappelé à tous les guides religieux cette sentence du prophète « chacun d’entre vous est un berger, et chacun de vous est responsable de son troupeau ».

C’est la raison pour laquelle, il les invite tous à  veiller scrupuleusement à l’éducation des jeunes, qui les suivent selon la voie tracée par nos saints et qui leur a valu des places de choix auprès de leur seigneur. C’est la seule chose qui leur permettra d’échapper aux tentations, aux fausses croyances et de se consacrer uniquement à la quête du savoir.

Le chef religieux les a exhorté davantage à s’engager dans la construction d’écoles coraniques et d’enseignement islamique toute en améliorant les conditions de vie des enseignants et apprenants à ces lieux, à y enseigner les écrits de nos vénérés guides spirituels et les livres avec lesquels ces derniers se sont instruits.

Il a invité la jeunesse à s’inspirer du modèle de cheikh Ahmadou Bamba, qui grâce à son dévouement et son courage a appris et maîtrisé les sciences religieuses et connaissances utiles jusqu’à devenir un abîme de savoir. Aux mourides il les implore à prendre comme référence les « Cheikh » : comme Mame Thierno Ibra Faty, Mame Cheikh Anta et leurs frères.

Sérigne Sidi Mokhtar a par ailleurs prié le gouvernement à se rapprocher davantage de la population afin de connaitre leurs doléances et leurs besoins. Il les conseille également  de privilégier la formation et l’orientation des jeunes, afin qu’ils puissent faire un bon usage des ressources financières que vous leur octroyez mais aussi assister les agriculteurs, les éleveurs et tout citoyen qui gagne sa vie honnêtement.

Enfin, le guide encourage toute initiative visant à promouvoir la collaboration et le dialogue social entre l’opposition, la société civile et le pouvoir. Il conjure la population à éviter tout discours ou acte susceptible de semer la confusion et la division, de faire du travail un sacerdoce et d’éviter les futilités et le gaspillage des ressources financières.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.