Senejournal - Toute l'actualité du Sénégal

Insolite : le préfet travaille le jour à Salemata et passe la nuit à Kédougou

S’il y a un département du Sénégal qui est confronté à un manque criard d’infrastructures, c’est bien Salemata qui était érigé en département il n y a pas longtemps. Et c’est le président du Conseil communal de la localité qui s’est saisi du micro de Walf FM pour dresser un tableau peu reluisant de la localité avant de dénoncer le «manque de considération» des tenants du pouvoir. «Je vous donne un seul exemple. A Salemata, le préfet travaille, ici le jour et le soir, il rentre à Kédougou pour y passer la nuit. Salemata n’a pas de services, que ce soit des réceptions ou des centres où la jeunesse peut s’épanouir. Le terrain on n’en parle même pas. C’est tout sauf un terrain qui répond aux normes standard du football. Vous pouvez faire le tour de la ville, vous allez voir. Aujourd’hui, il y a des étudiants diplômés qui sont là, mais ils n’ont pas de travail, les autres jeunes n’ont aucune formation», décrit Salif BA. Qui trouve que les emplois que le président Macky SALL avait promis aux jeunes n’est que du vent. Selon lui, aucun jeune de leur département n’a bénéficié des financements. «On parle d’investissement pour la jeunesse, de l’employabilité des jeunes. Cela n’est pas une réalité à Salemata. Nous lançons un appel au président Macky SALL. Parce que les milliards que nous voyons à la télévision, les financements que nous entendons à la télévision, cela n’est pas une réalité à Salemata. Salemata est un département oublié. Je ne peux pas vous dire qu’il y a un jeune de Salemata qui a été financé parmi les centaines de milliards que nous entendons de l’ANPEJ, de FONGIP», peste l’élu local.

WALFnet

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.