Magal 2016: 3,5 millions de fidèles ont répondu à l’appel de Serigne Touba

3,5 million de personnes, c’est le nombre de pèlerins réunis à Touba lors des trois dernières années selon un média local. Cet événement commémorant le départ en exil de cheikh Ahmadou Bamba, fondateur du mouridisme, une des principales confréries musulmanes sénégalaises,  est l’un des événements qui réunit plus de monde au Sénégal.

Selon le « Pays » un mensuel d’information générales édité à Diourbel  « Ces 3,5 millions de fidèles viennent de plusieurs localités » du Sénégal et de pays étrangers, compte non tenu de la population de Touba, la capitale religieuse du mouridisme, évaluée à au moins 500.000 (statistiques officielles).

A l’occasion de cette journée des lectures du coran, le récital de khassaides ou écrits de Bamba sont les principales activités. A cela s’ajoute le recueillement des fidèles auprès des mausolées des fils du grand cheikh.

Les populations de la ville sainte également n’ont ménagé aucun effort pour la réussite de cet événement religieux qui a une dimension internationale, s’occupant de leur hébergement et d la restauration (berndé).

Sur le plan économique le magal de Touba  est un levier économique important, de par sa plateforme d’affaires pour les commerçants, les entreprises des secteurs de l’agroalimentaire, des télécommunications, des services financiers, des transports et des hydrocarbures parmi tant d’autre secteurs.

Le magal commémore depuis 1963, le départ en exil au Gabon, en 1895, de Cheikh Ahmadou Bamba fondateur de la mouridisme.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.