Senejournal - Toute l'actualité du Sénégal

Touba 2016, le Magal des politiciens

Défilés des hommes politiques à Touba à l’occasion de la célébration du départ en exil de Cheikh Ahmadou Bamba, stratégies, manœuvres politicards ou juste  » am talibés rek » en tout cas un politicien le reste toujours. Comme chaque année Touba accueille encore ses politiques avec des visites politiqueux qui se suivent et se succèdent sans bien se ressembler. Toute cette semaine, les hommes politiques sénégalais sont annoncés dans la grande cité religieuse universelle, Touba la capitale du mouridisme, à la veille du grand Magal, prévu ce samedi 19 novembre.

L’opposition d’un coté et le pouvoir d’un autre, les fauteuils de la résidence Khadimou Rassoul reconnaissent bien leurs parfums. La liste est bien longue mais on se limitera à ceux de la première loge, les libéraux avec à la tête le secrétaire national adjoint du Pds Oumar Sarr, « Ndamal Kajorr » leader du parti Rewmi avec une délégation digne d’un cortège présidentiel. Les socialistes aussi sont au rendez-vous et ont fait le buzz avec une retrouvaille Khalifa-Tanor : pas de « Joubo » officiel en tout cas. Le Maire de Thiès Talla Sylla leader de « Fal  Askanwi » lui a préféré aller à pied de sa ville à Touba, il méritera bien un « ndigeul » après. Hier la grande star de la nation le Président Macky Sall est arrivé dans la ville de Bamba et comme à l’accoutumé beaucoup de promesses dans ses valises.

La grande ruée des politiciens sénégalais vers Touba, à l’approche des élections législatives de 2017, laisse paraître beaucoup de questions préjudicielles. Sont ils allés pour la bénédiction du Khalif Cheikh Sidy Mokhtar ou pour un quelconque « ndigeul »?                     En tout cas un politicien le reste toujours un politicien!

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.