Senejournal - Toute l'actualité du Sénégal

Magal Touba: l’Etat injecte 165 millions de franc CFA dans l’organisation et la santé des pèlerins

165 million de franc CFA, c’est la somme décaissée par l’Etat du Sénégal pour aider l’organisation matérielle du magal de Touba édition 2016 et la prise en charge sanitaire des pèlerins déclare le ministère de la santé et de l’action sociale.

Dans un communiqué note- t- on, « Comme tout grand rassemblement, le grand Magal est source de risques sanitaires et environnementaux. C’est pourquoi l’Etat du Sénégal à travers le ministère de la Santé et de l’Action sociale a pris des dispositions très importantes pour le bon déroulement de l’évènement ».

Des dispositifs sanitaires ont été également pris  à tous les niveaux tels qu’annonce le ministère ; 160 Points de Prestations de santé sont implantés dans la ville sainte de Touba, sans oublier les autres localités de la région de Diourbel, des régions limitrophes  et le long des axes routiers.

Sur le plan des ressources humaines près de 300 agents de santé sont mobilisés dont 85 médecins spécialistes pour épauler leurs collègues des centres hospitaliers de la région.

Pour permettre aux pèlerins de mieux se familiariser avec les directions et services rattachés du ministère, une exposition itinérante suivis de consultations gratuites est mise organisée du 15 au 17 novembre 2016.

Pour ces consultations gratuites 2 000 patients sont attendus souligne le ministère. Un don de sang est également prévu dans des sites de grande influence dans la ville de Touba.

A l’occasion du Magal, le département de la Santé recommande de se mains à l’eau et au savon avant de manger, au sortir des toilettes et au retour à la maison, de chauffer les plats de nourriture au repos avant de les manger.

Dans le cadre de la sécurité alimentaire le département de la santé recommande de se laver les mains avec de l’eau et du savon avant de manger, au sortir des toilettes et au retour à la maison et de chauffer les plats de nourriture avant de les manger.

Pour se protéger du paludisme il est recommander de dormir sous un moustiquaire imprégné, éviter de rester longtemps sous le soleil,  boire de l’eau potable et éviter également de prendre des médicaments de la rue nocifs  et dangereux à la santé.

Le Magal, évènement religieux commémorant le départ en exil de Cheikh Ahmadou Bamba, fondateur de la confrérie mouride, est prévu samedi 19 novembre 2016.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.