Pétrole et gaz: Kosmos Energy triple son budget pour l’exploration

Détentrice de 60% des droits d’exploration du pétrole et du gaz Sénégal sur les gisements de Saint Louis et Kayar, la compagnie Kosmos Energy est très optimiste pour ses projets d’exploration au pays de la teranga et son voisin du Nord. « La qualité de notre programme d’exploitation n’a jamais été aussi robuste. Suivant nos découvertes de gaz de qualité au large de la Mauritanie et du Sénégal, nous réalisons un programme de forage multi-puits qui devrait commencer dans la mi-2017.Il visera l’une des plus larges explorations, non forées, identifiées sur les côtes de l’Atlantique », a indiqué le président directeur général de kosmos andrew Inglis commentant les résultats de l’entreprise ce lundi 14 novembre 2016.

Malgré les pertes (Plus de 36 milliards de franc CFA) enregistrées par kosmos Energy  les dépenses d’exploration ont plus que triplé pour le dernier quadrimestre de 2016, par rapport à la période de  l’année dernière. Elles affichent 40 635 000 000 contre 11 617 000 000 en 2015.

«  Avec les premières livraisons de pétrole du projet TEN et les progrès pour une restauration totale de la capacité je Jubilee, notre investissement au Ghana a atteint un point d’inflexion important. Kosmos Energy gère maintenant un cash-flow qui va permettre une croissance organique continuelle », poursuit Andrew Inglis. D’ailleurs à cause des réserves additionnelles du champ de Jubilee (Ghana), en fin 2015,les frais d’épuisement et la charge d’amortissement ont baissé à 11 511 F CFA le baril, contre 11 893 F CFA l’an passé.

Les dépenses générales et administratives sont de 13 449 000 000soit une baisse de 18% par rapport à l’an dernier. Quant à l’impôt sur le revenu, Kosmos  s’est délesté de 4 890 405 722,75 F CFA pour le troisième quart de 2016, lié principalement aux paiements effectués au Ghana.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.