Senejournal - Toute l'actualité du Sénégal

Signature du PIC III : Amadou Ba magnifie la coopération luxembourgeoise

Au cours de la cérémonie de signatures du prolongement d’un an du PIC III entre l’Etat du Sénégal et le Grand-Duché de Luxembourg, le ministre de l’Economie et des Finances a magnifié l’état de coopération entre les deux Etats.

«Je saisis donc cette opportunité pour vous adresser, encore une fois, notre profonde gratitude pour la contribution remarquable de votre pays au financement du Plan Sénégal Emergent pour un montant de plus de 50 milliards de F.CFA».
 
Il a aussi salué à sa juste valeur les ressources additionnelles d’un montant d’un million d’euros et demi soit environ un milliard de franc CFA, mises à disposition récemment à travers le Programme d’Appui à l’Exécution Nationale pour renforcer davantage les capacités des acteurs nationaux concernés.
 
Selon Amadou Ba, grâce au soutien et à l’appui diversifié que le Grand-Duché de Luxembourg apporte pour le développement économique et social de notre pays, de multiples activités ont pu être réalisées au cours de ces dernières années et de bâtir un véritable socle sur lequel repose un partenariat exemplaire entre nos deux pays.
 
De même, il a salué la valeur ajoutée inestimable tirée de l’expérience de la modalité d’aide budgétisée à travers laquelle les opérations du PIC sont principalement mises en œuvre. En effet, les résultats obtenus nous ont valu beaucoup de satisfaction en termes d’alignement et d’utilisation des procédures nationales.
 
D’ailleurs, cette expérience sénégalaise a été retenue parmi les modèles qui seront présentés au titre des «success stories» au prochain forum mondial sur l’efficacité de l’aide au développement prévu du 28 novembre au 1er décembre 2016 à Nairobi.
 
En effet, cette modalité d’aide budgétisée requiert une forte appropriation des mécanismes par l’ensemble des acteurs concernés, en particulier dans des domaines stratégiques que sont la santé de base, l’enseignement technique et la formation professionnelle, l’hydraulique rurale, l’assainissement, la décentralisation et l’éducation citoyenne.
 
 
Pathé TOURE 


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.