Senejournal - Toute l'actualité du Sénégal

Scandale Dirty Diesel: Le rapport désormais sur la table du doyen des juges

Suite à l’éclatement du scandale dit dirtydiesel , l’Ong Public Eye, qui avait publié un rapport accusant les négociants suisses Vitol, addax, Oryxet trafigura de vendre du carburant de mauvaise qualité en Afrique, a remis son rapport à la Ligue sénégalaise des droits de l’homme (Lsdh), selon le quotidien Libération.

En effet la Lsdh avait portait plainte avec constitution de partie civile devant des juges d’instruction de Dakar, Samba Sall. Me Assane Dioma Ndiaye avait relevé que le magistrat instructeur les avait contactés pour obtenir l’originale du rapport. Ce rapport est désormais sur la table du doyen des juges qui devra convoquer la partie civile prochainement pour payer la consignation.

Les personne citées dans cette affaire devront répondre des chefs ; « Trafic de produits pétroliers, nocifs et toxiques de nature à mettre en danger le droit à la vie, à intégrité physique et morale des populations, exportation ou Importation de produits industriels présentant un degré de toxicité et de dangerosité pour la Santé des population, complicité par négligence ou par abstention contre toute personne qui aurait pu de par sa position où ses prérogatives officielles prévenir de tels faits ou en alerter».

Pour rappel, l’enquête de Public Eye, qui a duré trois ans, révèle qu’en: «Afrique de l’Ouest notamment, les négociants Vitol, Trafigura ou encore Addax & Oryx profitent de la faiblesse des standards pour vendre des carburants de mauvaise qualité et réaliser des profits au détriment de la santé de la population africaine.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.