Mutinerie à Reubess : Deux mois après la mort de Ibrahima Fall, la famille demande le coupable

La famille d’Ibrahima Fall demande justice au gouvernement du Sénégal. Ce jeune issu du quartier Maguette Diallo de Pikine Guinaw-Rail, était plus connu sous le nom de Ibrahima Mbow. Il était retrouvé mort lors de la mutinerie à la prison de Reubeuss il y a de cela deux mois. Au moment de cette bagarre entre les policiers et les détenus sur leurs conditions de détention.

Ibrahima était l’ainé d’une famille très démunie qui est aujourd’hui dans une situation déplorable. Il fût réparateur et revendeur de ventilateurs dans son quartier à Pikine.

D’après ses proches il a laissé derrière lui un enfant de 7 mois. Sa maman déclare « je suis une mère de famille qui se trouve dans des difficultés, mon seul soutien était Ibrahima Fall. Il était l’ainé de la famille, c’est lui qui épaulait ses petits frères. Je remercie Madame la première Dame Mariéme Faye Sall, car elle était venue pour présenter ses condoléances au moment des faits. Mais pas un responsable du service de pénitencier. Je me nourris avec l’aide des voisins quelque fois » .

Sa jeune veuve quant à elle déplore l’attitude du ministre Monsieur Sidiki Kaba «il ne fait que parler de cette histoire au niveau des médias et pourtant il n’est jamais venu présenté ses condoléances à la famille». Elle ajoute «et pourtant il se rend un peu partout pour voir les gens en détresse, pourquoi pas dans une famille qui a perdu un sien dans les locaux de la prison.» avant de conclure, elle a demandé à ce que justice soit rendue à la mémoire de son mari : « ils ne devraient pas tuer mon mari même s’il était revenu avec des bras cassés je me débrouillerai pour le soigner mais pas un cadavre. Nous demandons à connaître le coupable« 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.