Senejournal - Toute l'actualité du Sénégal

Invité par le FMI : Macky Sall expose les grandes lignes du PSE

Le Président Macky Sall a été invité à délivrer un message au Conseil d’administration du Fonds monétaire international (FMI). Il a mis à profit cette tribune pour exposer sa vision du développement.

Le Président Macky SALL a fait un plaidoyer pour le financement des infrastructures, notamment celui du chemin de fer Dakar-Bamako et la lutte contre l’évasion fiscale. Il a appelé à une synergie des efforts nécessaires entre bailleurs et bénéficiaires pour l’aboutissement des projets de développement en Afrique.
 
Pour cela, souligne un communiqué, il est opportun de mettre en place des mécanismes plus souples en matière de maturité, de plafond d’endettement, afin d’accompagner des pays ayant réalisé un certain niveau de développement tels que le Sénégal, à disposer de ressources longues à moindre coût et de ressources non concessionnelles.
 
Le Chef de l’Etat a entretenu les membres du Conseil d’administration du FMI, des performances du PSE et réaffirmé sa volonté politique de réaliser une croissance inclusive pour un Sénégal de tous et pour tous.  Le Président SALL a aussi évoqué les réalisations faites en faveur du monde rural dans le cadre du Plan d’urgence de Développement Communautaire (PUDC) et du programme PUMA en faveur des localités frontalières.
 
De même, il a évoqué les découvertes de pétrole et gaz. Il a indiqué que le Sénégal va avoir une approche prudente, lucide et transparente pour éviter la malédiction du pétrole. C’est dans cette perspective qu’il a mis en place le Comité d’Orientation du Pétrole et du Gaz (PETROGAZ), en plus de l’adhésion du Sénégal à l’Initiative pour la Transparence dans les Industries Extractives (ITIE). Par ailleurs, le Sénégal compte poursuivre la diversification de son économie.
 
Le Président Macky Sall a remercié le Conseil d’administration et la Directrice générale du FMI Christine Lagarde, pour le travail appréciable de cette institution pour une économie mondiale viable. Il a aussi remercié le FMI pour la relation de confiance qui le lie au Sénégal. Il a fait remarquer que le FMI n’est plus perçu comme le gendarme du monde.
 
Pathé TOURE
 


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.