Déclaration S M KARA sur les raisons de la célébration du Magal de Touba à Thies

MAGAL TOUBA 2016 A THIES
D’abord, nous commençons par exclure Satan de tout, avant de nous exprimer au Nom de DIEU AL BASMALA. Nous rendons grâce au SEIGNEUR, wa bahdal hawkhala. Que la Bénédiction et la Paix d’ALLAH soient sur Notre Prophète MOUHAMMAD, l’Envoyé de la Miséricorde, sur Sa Famille, Ses Compagnons, ainsi que sur Son Meilleur Serviteur ! Qu’Elles soient sur l’ensemble des Prophètes et des Messagers !
CHEIKH AHMADOU BAMBA déclara : « Hawaltou choukra LAHI fitourabi bahda djamili sabrihi fi khataradi », autrement dit, « Je célèbre une Journée de Grâce rendue au SEIGNEUR dans mes fiefs en vertu de ma patience dans la longanimité durant les épreuves de mon Exil ».
Aux Sénégalaises et Sénégalais, à l’intérieur comme à l’extérieur du pays, Étrangers qui vivent parmi nous, j’adresse mes salutations à tous. Que la Paix de DIEU soit avec vous !
Nous voudrions vous entretenir au sujet du Magal annuel à TOUBA, célébré par Ordre de KHADIMOU RASSOUL, Sauveur de l’Humanité. Nous sommes tout censé savoir que notre vie ici-bas se déroule à l’image d’une bobine à dérouler, ou encore comme un disque en marche.
À l’heure actuelle, le Magal se trouve en mesure d’être propagé, à l’instar de BAMBA-Partout, à travers le monde, mais à partir d’ici. En conséquence, nous avons souhaité effectuer la Célébration dans la Cité-du Rail, notamment à Thiès, lieu où j’ai vu le jour en 1954. Car il est question de regarder la réalité en face, si ce n’est de prendre le taureau par les cornes, compte tenu de l’époque que nous traversons.
Nous avions assisté l’année dernière à des cas de pèlerins n’ayant pu accéder à TOUBA, par faute d’embouteillages suivis de dures conditions de voyage. Beaucoup ont dus renoncer, préférant retourner chez eux à partir de Thiès ou de Diourbel.
Certes, nous n’incitons personne des nôtres de ne pas se rendre à TOUBA, mais au contraire, nous œuvrons vers un élargissement afin que chacun puisse le vivre de la manière lui convenant au mieux. Car, par le passé, la Consigne du SAINT-HOMME s’agissait bien de célébrer cette fameuse Date où que l’on se trouve, à donner la joie en famille et à exprimer sa Gratitude au SEIGNEUR de sa part, au-delà des Prescriptions et Recommandations. Tel fut Son Message.
Serigne Fallilou Mbacké, dans sa toute miséricorde, par souci d’entretenir les Cheikhs des grands travaux et de la gestion de la Communauté, avait demandé son transfert momentané à TOUBA. C’était pour répondre à la question de l’heure. Un contexte, j’allais dire. Mais il se trouve qu’aujourd’hui, les temps ont beaucoup changé, ainsi que les moyens de communication. La démographie n’étant plus la même, cela nécessite donc des améliorations. Ainsi, chacun peut considérer sa localité comme si c’était à TOUBA. Car le SAINT-HOMME est omniprésent, d’où le BAMBA-Partout.
À la manière dont Darou Khoudoss, Darou Miname, Darou Salame, Darou Nahime, Darou Manane, Darou Moukhty sont à l’intérieur de TOUBA, autres lieux en font partie sur un rayon de trente-trois (33) kilomètres.
Voici les raisons pour lesquelles nous avons pris la décision consistant à célébrer la Date du 18 Safar sur l’esplanade de la Cité-du-Rail, appelée « la Promenade-des-Thièsois ». Nous y invitons tout le monde, la jeunesse en particulier, tels les étudiants et élèves aux moyens limités. Aussi, convions-nous tous nos parents Sérères habitant la région et alentours, le samedi 19 novembre à partir de 16 heures, sous la présence effective du Général de BAMBA. Le Rappel de la Vie de CHEIKH AHMADOU BAMBA et de Son Enseignement sera à l’ordre du jour.
Nous saluons et remercions le Khalife général des Mourides Serigne Sidy-Mokhtar Mbacké, Serigne Cheikh Abbas Mbacké Khalife de Darou Moukhty, Serigne Moustapha-Absa Mbacké, Serigne Mountakha-Bassirou et Serigne Moustapha-Saliou pour leur soutien, ainsi que leurs prières.
J’exprime ma gratitude à Maître Abdoulaye Wade et Monsieur Abdou Diouf, anciens Présidents de la République du Sénégal, d’avoir accepté de préfacer mon ouvrage « BAMBA-Partout ou le Vaisseau Superbe en mer généreuse » qui paraitra bientôt.
Je remercie également notre Président de la République en exercice, Monsieur Macky Sall. Nous souhaitons à tous de vivre un excellent Magal.
La Paix est avec celui qui suit le droit chemin.

Cheikh Ahmadou KARA Mbacké
Président Fondateur du Mouvement Bamba FEEP

Serigne Modou KARA apporte des éclaircissements sur les raisons de la célébration du Magal à Thies

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.