Me Aïssata Tall SALL aux députés : «On n’est pas devant des juges …»

Le maire de Podor et non moins avocat de Barthélémy DIAS est convaincu de l’innocence de son client. Face à la Commission Ad hoc chargée de lever l’immunité parlementaire du maire de Mermoz Sacré-Cœur, Me Aïssata Tall SALL est revenue sur son face-à-face  avec les députés. «Conformément aux dispositions de l’article 52 du règlement intérieur de l’Assemblée nationale, j’ai assisté mon collègue Barthélémy Dias à l’issue de l’audition de la Commission ad hoc qui été mise en place en séance plénière pour l’auditionner sur la demande de levée de son immunité parlementaire qui a été formulée par le parquet général. Nous avons eu une séance solennelle. Les députés auxquels j’ai fait face ont conscience de la responsabilité historique qu’ils vont prendre de décider de la levée de l’immunité parlementaire de Dias», a-t-elle indiqué. Poursuivant, la robe noire a expliqué ce qu’ont été jusque-là les démarches de Barthélémy DIAS pour prouver son innocence. «Il a rappelé les circonstances qui ont été à la base de l’agression dont il a été victime. Il a également rappelé les circonstances politiques du moment. Tout le monde sait que cette affaire trop judiciaire est politique. Il a laissé la déclaration entre les mains de ses collègues et nous attendons sereinement leurs décisions. C’est de leur responsabilité et de leur conscience. On n’est pas devant des juges mais on prouvera l’innocence de Barth devant les tribunaux. Cette législature a battu le record de levée de l’immunité parlementaire de députés. Nous allons faire le nécessaire pour que les commanditaires et les témoins passent devant la barre. On peut retenir que l’Assemblée est dans son rôle d’écouter un de ses collègues contre qui une demande de levée d’immunité parlementaire est sollicitée» a-t-elle soutenu.

WALFNet

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.