Senejournal - Toute l'actualité du Sénégal

FINANCEMENTS FICTIFS : Le ministre Moustapha Diop accusé de détournement, une plainte brandie

Le maire de Louga et ministre délégué à la Microfinance, Moustapha Diop, doit «éclairer davantage la lanterne des Lougatois sur la destination effective des 130 milliards ainsi que les 600 millions qu’il avait promis». L’interpellation est du Mouvement pour l’émergence du Sénégal (MES). Cette structure que dirige Cheikh Oumar GUEYE compte déposer une plainte contre X pour l’ouverture d’une enquête sur les «financements fictifs» du ministre délégué à la Microfinance. Et pour montrer leur détermination à obtenir la lumière sur cette affaire, GUEYE et ses camarades, qui étaient en conférence de presse, vont déposer une autorisation de marche, aux fins de manifester leur mécontentement envers le pouvoir de Macky SALL. Le maire Moustapha Diop n’était pas le seul à recevoir une salve de la part du Mes. Le gouverneur de la région qui, récemment, a déclaré que, depuis le Conseil des ministres décentralisé d’octobre 2012, 130 milliards sur les 250 milliards promis au Ndiambour ont été injectés, a été sommé de s’expliquer sur la destination réelle de cette manne. «Nous contestons les propos du gouverneur et pensons qu’il est urgent que la Cour des comptes, l’OFNAC ainsi que l’Assemblée nationale se saisissent de cette question», déclarent Cheikh Oumar GUEYE et ses camarades.

Ibrahima ANNE (Correspondance)

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.