Me El Hadji Amadou SALL : «Il n’y a aucune autre perspective que l’affrontement»

Me El Hadji Amadou SALL est du même avis que l’ancien président Abdoulaye WADE. Selon le membre du Comité directeur du Parti démocratique sénégalais (PDS), le seul moyen pour l’opposition pour survivre, c’est de faire face à Macky SALL et son régime. «Il n’y a aucune perspective que l’affrontement. Nous avons un pouvoir qui remet non seulement en cause un consensus, mais qui ne respecte pas non plus la Constitution»,  dénonce le responsable libéral qui était, hier, l’invité de Baye Oumar GUEYE, dans l’émission «Objection », sur la radio Sud Fm. Par ailleurs, l’ancien ministre gardes des Sceaux s’est aussi prononcé sur la refonte partielle du fichier électoral. Pour lui, le chef de l’Etat a en réalité rompu le consensus tout en créant des conditions d’un «antagonisme politique ». La preuve, avance-t-il, l’Etat a mis des commissions administratives pour la confection des cartes électeurs sans en informer l’opposition. Deuxièmement, il trouve qu’il n’y a aucune transparence au niveau de l’obtention de cartes d’identité et d’électeur biométriques CEDEAO. Parce que, indique-t-il, il n’y a aucune trace de la réponse du citoyen à qui on demande s’il veut ou non faire partie du fichier électoral. Estimant que le pouvoir est le seul détenteur de la liste d’émargement lors du référendum dernier, donc le seul à avoir la liste des votants.

 WALFnet

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.