Senejournal - Toute l'actualité du Sénégal

Macky-Gadio: rien ne va plus

 Président de l’Institut panafricain de stratégies (IPS), il avait été au cœur de l’organisation du Forum de Dakar sur la Paix et  la Sécurité, organisé par l’État du Sénégal. Mais pour avoir la faveur de continuer à être  au cœur de l’affaire, l’ancien chef de la diplomatie sénégalaise devrait, en tout cas du point de vue du pouvoir, se taire, être docile. Adopter la stratégie des singes de la sagesse : “ne rien voir, ne rien entendre, ne rien dire”.Chose impossible pour le patron d’IPS. Ancien allié au pouvoir, Cheikh Tidiane  Gadio a depuis quelques temps pris ses distances avec l’administration de Macky Sall en place dont il estime que la gestion n’allait plus dans le sens souhaité par les Sénégalais.

Depuis lors,  Gadio ne se prive pas de critiques à l’encontre du pouvoir en place. Des critiques qui ne sont manifestement pas du gout de Macky Sall, qui n’a pas perdu du temps pour écarter Cheikh Tidiane Gadio de la tenue de l’édition 2016 du Forum international de Dakar Paix et Sécurité  en Afrique prévu du 5 au 6 décembre prochain. Du côté du pouvoir en place, cette éviction se justifie de manière simpliste. Selon l’ambassadeur du Sénégal en France Bassirou Sène cela relève d’un “acte de souveraineté nationale de l’État du Sénégal”. Une déclaration qu’il aurait faite selon le dernier numéro de La Lettre du Continent.

En avril dernier,  Cheikh Tidiane Gadio avait expliqué à des médias qu’aucune  explication ne lui avait été donnée concernant la suspension de la collaboration  avec l’IPS. Mais l’ancien ministre avait tout de même oui dire que les rasions étaient politiques.

“J’attends d’avoir des informations précises sur les raisons… En tout cas, on n’est pas au courant d’un problème lié strictement au forum et aux questions de paix et de sécurité en Afrique. Certains ont spéculé que c’était pour des raisons éminemment politiques ; même des raisons politiques peuvent être discutées et explicitées. Notre institut a pris note de la décision du gouvernement du Sénégal”, avait expliqué Gadio.

Selon certaines sources, des correspondances auraient été adressées à des ambassades de certains pays pour leur notifier le fait que  Cheikh Tidiane n’est plus associé à cet événement et qu’au cas où il se présenterait à elles, ce ne serait pas au nom de l’État du Sénégal.

L’édition  2017 du Forum Paix et Sécurité va mobiliser des ressources allant de 2 à 3 millions d’euros selon l’ambassadeur du Sénégal en France.

Cette 3è édition du Forum International de Dakar sur le paix et la sécurité en Afrique intitulée : “L’Afrique  face à ses défis sécuritaires : regards croisés pour des solutions efficientes” verra la participation de quelques 1500 personnes venues des quatre coins du monde. 10 chefs d’État, 50 ministres africains et non africains y sont attendus.

La première édition du Forum sur la sécurité s’est tenue à l’Elysée avec des chefs d’États africains en 2014 autour du président Hollande. La deuxième édition s’est tenue en 2015 à Dakar.

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.