Senejournal - Toute l'actualité du Sénégal

Malick Gakou maintient sa plainte et avertit Bouna Seck : «Cette fois ci, croyez-moi, ce ne sera pas comme dans l’affaire des 6 milliards de la Sonacos».

Affaire Bouna Seck Directeur de cabinet de Moustapha Niasse

J’avais donné 72 heures à Bouna Seck pour apporter la moindre preuve de ses allégations concernant le financement de mes activités politiques par des lobbies.
Je l’avais interpellé devant Dieu et son prophète (Psl), puisqu’il annonce à chaque occasion et en bandoulière sa foi musulmane, de ne pas mentir car un musulman ne doit pas mentir.
Bien évidemment à l’expiration du délai, il me sert du verbiage et de la pédagogie.
Comme devant la justice divine il fuit ses responsabilités, J’ai instruit mon avocat Serigne Khassimou Touré de confirmer ma plainte contre lui.
Ce faisant, il sera obligé de dire la vérité, rien que la vérité en apportant la preuve de ses allégations et il ne pourra pas se dérober à la mexicaine.
Et cette fois ci, croyez-moi, ce ne sera pas comme dans l’affaire des 6 milliards de la Sonacos.

Dakar, le 03 octobre 2016

El Hadji Malick GAKOU
Président du GRAND PARTI

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.