Senejournal - Toute l'actualité du Sénégal

CNEPS de Thiès : Un joueur meurt en pleine séance d’entrainement

Footballeur évoluant  au centre national d’éducation populaire et sportive (Cneps) de Thiès, Pape Ousmane Mbaye a trépassé hier sur la pelouse dudit centre, alors que ses coéquipiers et lui étaient en pleine séance d’entrainement.

En effet selon des sources proches de ce drame, la victime a succombe des suites d’un arrêt cardiaque, même si sa famille avance la thèse d’une attaque mystique. Agé d’une vingtaine d’années, Pape Ousmane Mbaye, footballeur évoluant au centre national d’éducation populaire et sportive «Cneps Football Club » a perdu la vie hier vers 10 heures sur la pelouse du stade de son club. Ce, alors que ses coéquipiers et lui étaient en pleine séance d’entrainement.

Evoluant au poste de latéral gauche  au sein de son équipe, Pape Ousmane Mbaye « respirait la forme » assurent ses camarades. Mieux, le coach de l’équipe, Gaoussou Dramé, n’avait pas trop voulu bousculer ses joueurs, dont certains préparaient les phases finales zonales du département de Thiès. Apres un quart d’heure de jeu, il leur a demandé de faire une petite pause.

Pape Ousmane Mbaye est, lui, sur la pelouse sur le chaud soleil. Alors, l’entraineur l’interpelle, croyant qu’il s’était blessé au tibia. Il s’est ensuite affalé en poussant un cri strident. L’entraineur appelle le médecin du club (absent des lieux) au téléphone pour l’informer de l’incident, qui nécessitait une prise en charge urgente.

Ainsi, celui-ci  recommande de lui verser de l’eau fraiche sur la tête, en attendant qu’il arrive. Quand Pape Ousmane Mbengue a été allonge pour les premiers soins, il a poussé deux longs cris, avant de soupirer longuement. Le coach a posé ensuite sa main sur la poitrine du gosse, il n’a pas senti de mouvements respiratoires. Il est alors cherché un taxi pour le conduire aux urgences de l’hôpital Ahmadou Sakhir Ndiéguéne, ou le médecin légiste a constaté le décès du footballeur suite à un arrêt cardiaque.

Pape Sidy Lo, président du cneps football club a fait faire le constat par 3 médecins de l’hôpital Ahmadou Sakhir Ndiéguéne, qui ont fourni les même conclusions. Toutefois selon le quotidien l’Observateur, les parents du jeune footballeur ont réclamé une autopsie du corps. Ils écartent la thèse de la mort par crise cardiaque et évoquent une mort mystique.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.