Senejournal - Toute l'actualité du Sénégal

Koki : une ONG fait état de ”sérieux cas de malnutrition” chez les femmes enceintes

L’ONG Global Sante Sud dit avoir enregistré de “sérieux cas de malnutrition” chez les femmes enceintes à Koki, dans le département de Louga (nord), un constat sur lequel se base cette structure pour préconiser un renforcement de l’alimentation à base de produits locaux.

“Nous avons enregistré des cas sérieux de malnutrition chez les femmes enceintes. Ce qui nous pousse à prodiguer des conseils pour le renforcement de l’alimentation à base de produits locaux”, a déclaré à des journalistes un membre de cette ONG, docteur Abdoulaye Diédhiou.

L’ONG Global Santé Sud participe depuis samedi à titre de partenaire à des consultations médicales gratuites déroulées à Koki par des militants de l’Alliance pour la République (APR, au pouvoir).

Les femmes enceintes et les enfants constituent la majorité des personnes examinées lors de ces consultations, a indiqué docteur Diédhiou sans donner de chiffres précis concernant les cas de malnutrition enregistrés.

“Une bonne surveillance et le recours à ces produits locaux peuvent’’ aider à combatte les cas de malnutrition répertoriés, a ajouté ce médecin, préconisant “une meilleure implication communautaire” pour venir en aide à cette population féminine majoritairement constituée de femmes en âge de procréer.

Le président de l’ONG Global Santé Sud, docteur Ansoumana Diatta, a lui souligné avoir rencontré “beaucoup de cas d’infertilité chez les femmes”, promettant de “les aider à retrouver les perspective d’un avenir radieux” en les référant à des gynécologues à Dakar.

Il a relevé les difficultés auxquelles les populations rurales sont confrontées pour bénéficier des services d’infirmiers encore plus de médecins spécialistes. D’où son appel pour la multiplication de telles initiatives.

Selon lui, 70 médecins de plusieurs spécialités ont été mobilisés à Koki, et rien que pour la journée de samedi, ils ont pu consulter 650 patients qui, en plus, ont reçu des médicaments.

Meissa Sellé Ndiaye, responsable politique de l’APR et conseiller spécial à la Primature, a promis la pérennisation de cette initiative et salué la construction d’un centre de santé à Koki, une vieille doléance des populations locales.

 

APS

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.