Senejournal - Toute l'actualité du Sénégal

Moustapha Cissé, khalife de Pire : « C’est Abdou Diouf qui a saboté le Ps…Actuellement, le Ps est à l’agonie »

Tous les maux qu’a connus et continuent de connaître le Parti socialiste sont à mettre sur le dos du Président Abdou Diouf. C’est la conviction de Moustapha Cissé, khalife de Pire, qui a longuement cheminé avec tous les chefs d’Etats et grands dirigeants socialistes.

« C’est Abdou Diouf qui a saboté le Ps par ses actes. Actuellement, le Parti socialiste est à l’agonie », a déclaré le marabout dans un entretien avec L’Observateur, paru ce mercredi. Poursuivant, il explique : « Le congrès sans débat de 1996 a tout bouleversé; Tout ce que le Ps traverse actuellement est la conséquence de ce congrès. Je le dis en connaissance de cause. On a perdu le pouvoir à cause de ces faits, parce que je suis socialiste. Des cadres du parti comme Djibo Kâ, Moustapha Niasse ont été écartés ».

Moustapha Cissé raconte qu’avant ce fameux congrès, Diouf avait déjà tout fait pour effacer l’influence de Senghor qui devait pourtant continuer à prendre part aux prises de décision et à être comme le ciment qui unit les socialistes. « Quand Senghor a cédé le pouvoir à Diouf, il a commencé à changer d’attitude à son égard. A son départ, il était convenu que Senghor devait continuer à participer aux réunions du bureau politique. Mais ça a gêné Diouf et Jean Colin. Ils ont envoyé une délégation auprès de Senghor, conduite par Amadou Cissé Dia, alors président de l’Assemblée nationale, Alioune Badara Mbengue, Magatte Lô…, pour demander à Senghor de ne plus venir aux réunions », raconte-t-il.

Jotay.net

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.